Ġustizzja

This page is also available in

Displaying 21 - 30 of 65

Pages

Adottati on 11/07/2018
Referenza: 
SOC/595-EESC-2018-02736-00-00-AC-TRA

Le CESE estime que la directive devrait présenter un meilleur équilibre entre les droits fondamentaux des personnes et la nécessité de garantir une meilleure application de la législation touchant à la lutte contre la criminalité et à sa répression.

Le CESE formule un certain nombre de recommandations concrètes, portant notamment sur les points suivants:

Opinjoni tal-KESE: Rules facilitating the use of financial and other information in criminal cases

Pages