Speakers

The description of the speakers related to this event are only available in FR.


 

Carole Couvert

Carole Couvert est Vice-Présidente du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) en charge de l’international , et  Présidente d'honneur de la CFE-CGC.

Elle est membre du CESE français depuis 2010, où elle siège dans la section des affaires européennes et internationales.

Elle porte un syndicalisme de propositions plus ancré dans la réalité, plus réactif et interactif via des opérations de démocratie participative qui redonnent la parole au terrain. Elle a été nommée chevalier de la Légion d'honneur en 2017.

Mazāk

Christophe Lefèvre

Christophe Lefèvre, Président du groupe ad hoc sur l’ICE du CESE, exerce des activités professionnelles dans le secteur de l’assurance et est membre du groupe représentant les salariés au sein du CESE/EESC. Il siège dans les sections « Marché unique, production et consommation » (INT) et « Union économique et monétaire, cohésion économique et sociale » (ECO), ainsi que dans le groupe d’étude permanent du CESE sur les droits des personnes handicapées. Il est membre du comité de pilotage français de l’initiative « Global Deal », membre du conseil d'administration de plusieurs think thanks européens, tels que "Confrontations Europe", et est Président de l’Association Européenne des Cadres de l’Assurance (AECA). Il est également membre du comité consultatif de l’OCDE. Vice-président de la Confédération européenne des cadres (CEC) en charge des fédérations sectorielles, et vice-président de la Confédération internationale des cadres (CIC). Ancien membre de la section "Europe & Internationale" du CESE, il a assuré jusqu'en octobre 2019, les fonctions de Secrétaire National de la Confédération Française de l’Encadrement – Confédération Générale des Cadres CFE-CGC, en charge des affaires européennes et internationales.

Mazāk

Olga Kurpisz

  • Responsable pour de politique en charge de l'initiatvie Vairāk

Olga Kurpisz est responsable de politiques au sein de l'équipe en charge de l'initiative citoyenne européenne à la Commission européenne. Juriste de formation, elle est diplômée de l'Université de Varsovie et du Collège d'Europe à Bruges. Elle a commencé sa carrière professionnelle dans un cabinet juridique franco-polonais à Varsovie spécialisé en droit commercial et de la concurrence, pour ensuite rejoindre la Commission européenne dès l'adhésion de la Pologne à l'UE en 2004. Elle a travaillé depuis lors au Secrétariat Général, tout d'abord dans son unité institutionnelle, notamment sur le sujet de la comitologie et des groupes d'experts, pour s'orienter par la suite vers les droits des citoyens européens, en particulier dans les domaines de l'accès aux documents et de la protection des données personnelles. Elle a rejoint l'équipe de l'initiative citoyenne européenne au moment de son lancement en 2012.

Mazāk

Pierluigi Brombo

Pierluigi Brombo diVairāk

Pierluigi Brombo dirige l'unité «Relations avec la société civile organisée et prospective» du Comité économique et social européen. Auparavant, il était responsable des questions de justice, de liberté et de sécurité au CESE.

Il écrit régulièrement des publications sur des revues de droit et sciences sociales sur le thème de la gouvernance de l'UE, la politique d'immigration de l'UE et la politique familiale de l'UE.

Mazāk

Martin Pigeon

  • Chercheur et militant chez Corporate Europe Observatory, membre du comité des citoyens pour une ICE couronnée de succès « Interdire le glyphosate et protéger la population et l’environnement contre les pesticides toxiques »

Français installé en Belgique depuis 15 ans, Martin Pigeon a une formation initiale en sciences politiques (IEP Rennes) et gestion d'entreprise (Paris I) et a rejoint en 2008 Corporate Europe Observatory, une ONG travaillant sur le pouvoir politique des entreprises multinationales au niveau européen. Après quatre années passées à étudier et combattre le lobbying des entreprises intéressées par la privatisation de la gestion de l'eau, impliqué notamment dans la première ICE réussie sur le droit à l'eau et la rédaction d'un livre collectif sur la remunicipalisation des services d'eau dans le monde, il travaille depuis sur le lobbying européen des entreprises de l'agroalimentaire, en particulier de l'agrochimie, en s'intéressant plus particulièrement aux politiques de transparence et d'indépendance des institutions de l'UE ainsi qu'à leurs politiques de recherche. Il a participé dans ce contexte à l'ICE StopGlyphosate, qui devrait aboutir à la levée du secret industriel actuel sur les données expérimentales communiquées par les entreprises de l'agroalimentaire à l'Agence Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) pour obtenir des autorisations de mise sur le marché UE.

Mazāk

Stanislas Jourdan

  • Directeur de Positive Money Europe, organisateur d’une des premières ICE « Revenu de base inconditionnel – Explorer une voie vers des conditVairāk
  • Directeur de Positive Money Europe, organisateur d’une des premières ICE « Revenu de base inconditionnel – Explorer une voie vers des conditions sociales émancipatrices dans l’UE »

Stanislas Jourdan est un activiste Français basé à Bruxelles. Depuis 2012, il milite pour des politiques transformatrices pour l’Union Européenne telles que le revenu de base, la démocratie participative et la réforme de la zone euro et de la BCE. Il est actuellement directeur de l’ONG Positive Money Europe. Diplômé d’un master de l’ESSCA en 2011, Stanislas a démarré sa carrière en tant que journaliste pour OWNI et La Tribune, où il a développé une expertise sur la crise financière de la zone euro. Il a également participé au lancement de la communauté OuiShare en capacité d’éditeur en chef. En 2012-2015, Stanislas Jourdan a joué un rôle clé dans la création du mouvement Français et Européen pour le revenu de base. Il a co-fondé le Mouvement Français pour un Revenu de base (MFRB) en 2012 et a coordonné l’initiative citoyenne européenne pour le revenu de base en 2013, qui a précédé la création de Unconditional Basic Income Europe dont il est également co-fondateur. En 2015, il a rejoint l’ONG Positive Money en tant que coordinateur de la campagne “Quantitative Easing for People” qui vise à réformer la politique monétaire de la Banque Centrale Européenne. Depuis 2018, Stanislas Jourdan est désormais directeur de Positive Money Europe, une organisation à but non lucratif basée à Bruxelles, dont la mission est de scrutiner la Banque Centrale Européenne et de promouvoir une économie juste, démocratique et soutenable. En cette capacité, il rencontre régulièrement des décideurs politiques et commente régulièrement dans la presse (AFP, Financial TimesBloomberg, Reuters, Le Monde) à propos de la BCE, le revenu de base, les monnaies digitales, et la démocratie européenne. Stanislas a organisé de nombreux événements et est régulièrement invité à des conférences en tant qu’intervenant ou modérateur.

Mazāk

Cédric Musso

TitulVairāk

Titulaire d’un DEA de Droit International, Cédric Musso rejoint l’UFC-Que Choisir, première association de consommateurs de France, après avoir été collaborateur parlementaire au Sénat. D’abord en charge des relations institutionnelles, il dirige aujourd’hui le département de l'action politique, qui réunit tous les services liés aux combats de l’association : service juridique, service études et lobby, service communication, service des relations avec les cent-quarante associations locales UFC-Que Choisir.

Mazāk

Flavio Grazian

Flavio Grazian est « European Democracy Coordinator » pour ECAS (Vairāk

Flavio Grazian est « European Democracy Coordinator » pour ECAS (European Citizen Action Service), une organisation non gouvernementale Européenne basée à Bruxelles. Au sein de l’organisation, il coordonne le projet du Forum de l’initiative citoyenne européenne. Il s’est également spécialisé dans la désinformation en ligne et contribue au développement et à la mise en œuvre de plusieurs projets européens. Ses intérêts incluent la démocratie participative et les activités liées à l’initiative citoyenne européenne. Il est titulaire d’une maîtrise en histoire des relations internationales (London School of Economics and Political Science) et d’une licence en sciences politiques et relations internationales (Université de Rome3).

Mazāk

Patrick Monfray

  • Directeur Adjoint du Service Stratégie Recherche et Innovation au Vairāk

Directeur de recherche classe exceptionnel au CNRS, Patrick J. Monfray a développé, dans les années 1990, le réseau français de surveillance du CO2 et le couplage des modélisations du climat et du cycle du carbone. Co-fondateur du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE) à Gif-sur-Yvette, il a dirigé le Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS) à Toulouse, puis la division Océan-Atmosphère du CNRS/INSU. En 2011, il rejoint l’Agence nationale de la recherche (ANR) pour superviser les programmes sur les changements environnementaux en lien avec la société, et développe des programmes de financement entre plusieurs dizaines de pays, Européens (JPI Climate) et internationaux (Belmont Forum). En 2017, il rejoint le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en tant que Directeur Adjoint du Service de la Stratégie en Recherche et Innovation. Outre la préparation du programme Horizon Europe 2021-27 et la dynamisation de l’Espace Européen de la Recherche, il anime en 2019 la composante recherche de la feuille de route de la France pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030 des Objectifs du Développement Durable et propose en un plan d’action national pour la « Science au service des ODD ».

Mazāk

Jean-Marie Cambacérès

Jean-Marie CambacérVairāk

Jean-Marie Cambacérès est actuellement membre du CESE (depuis 2015) et Président de la Section des affaires européennes et internationales. Ancien député de la seconde circonscription du Gard, ancien maire de Sommières, ancien Conseiller régional du Languedoc-Roussillon. Il est le Président fondateur de France-Asie créée en 1993, association dont l’objectif est de faire connaitre les pays d’Asie aux entreprises française.

Mazāk