Europe

This page is also available in:

En Europe, le CESE entretient des relations avec les partenaires sociaux et les organisations de la société civile (OSC) des Balkans occidentaux, des pays du voisinage oriental, des États de l’AELE membres de l’EEE, d’Islande, du Liechtenstein et de Norvège, ainsi que du Royaume-Uni.

Le comité de suivi «Balkans occidentaux» est un organe interne permanent du CESE et le principal instrument de coordination des activités du CESE dans cette région. Le forum de la société civile des Balkans occidentaux, qui se tient tous les deux ans, fait partie des travaux du comité de suivi.

Le CESE entretient également des relations bilatérales avec les pays des Balkans occidentaux qui ont entamé des négociations d’adhésion et avec la Turquie, par l’intermédiaire d’organes spécialisés créés sur la base d’accords d’association entre ces pays et l’UE: l’objectif de ces comités consultatifs mixtes est d’associer les partenaires sociaux et les OSC au suivi des processus de préadhésion et de réforme en vue d’une éventuelle adhésion à l’UE. Chaque organe est composé d’un nombre égal de membres du CESE et du pays partenaire et se réunit généralement une ou deux fois par an.

Le CESE a également institué un comité de suivi du voisinage oriental, un organe interne chargé de renforcer les relations avec la société civile des pays de la région, à savoir l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine.

Les principaux mécanismes de coopération avec l’Arménie, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine sont les plateformes de la société civile, qui permettent aux organisations de la société civile de l’UE et du pays partenaire de suivre la mise en œuvre des accords de l’UE avec ces pays et de rédiger des recommandations aux autorités compétentes. En outre, l’Ukraine et la Moldavie sont devenues des pays candidats en 2022.

En ce qui concerne la Biélorussie et la Russie, les relations sont en cours de développement avec les organisations de la société civile qui fonctionnent encore librement, et dont la plupart se sont établies sur le territoire de l’UE. Le CESE estime qu’il est important de maintenir le dialogue en attendant une amélioration future de la situation.

L’Espace économique européen (EEE) réunit les États membres de l’UE et les trois États de l’AELE membres de l’EEE (Islande, Liechtenstein et Norvège) au sein d’un marché intérieur où les biens, les services, les capitaux et les personnes peuvent circuler librement. Le CESE fait partie du comité consultatif de l’Espace économique européen, qui se consacre à l’examen de questions d’intérêt commun avec des représentants des partenaires sociaux des États de l’AELE membres de l’EEE.

Enfin, le CESE dispose d’un comité de suivi UE - Royaume-Uni chargé du suivi des relations entre l’UE et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord du point de vue de la société civile. Ses travaux portent en particulier sur la mise en œuvre de l’accord de retrait entre l’UE et le Royaume-Uni et du protocole sur l’Irlande et l’Irlande du Nord, lequel fait l’objet d’un dialogue permanent avec les OSC britanniques; le comité de suivi observe en outre la mise en œuvre de l’accord de commerce et de coopération entre l’UE et le Royaume-Uni, et coopère à cet égard avec le groupe consultatif interne de l’UE au titre de l’accord de commerce et de coopération.

  • Audition sur la manière d'impliquer la société civile dans les États membres de l'UE lors de la ratification des accords commerciaux

    Ces dernières années, la politique commerciale de l'UE est devenue un véritable sujet de débat dans la société civile au niveau national: cela montre la nécessité de rapprocher la politique commerciale des citoyens de l'UE. Les États membres de l'UE ont différentes structures nationales, procédures et méthodes de consultation, ainsi que des processus de ratification; Cependant, les citoyens de la plupart des pays ne semblent pas toujours être en mesure d'exprimer pleinement leur voix dans les débats nationaux sur la politique commerciale. L'objectif de l'événement a été de: a) évaluer et examiner les différents types de procédures de consultation existant dans les États membres; b) explorer comment la société civile et les structures consultatives, où qu'elles existent, sont informées ou consultées sur les négociations et la mise en œuvre des accords commerciaux, et c) promouvoir l'expérience du CESE dans le domaine de la politique commerciale de l'UE.

  • La plateforme de la société civile complète les organes politiques mis en place dans le cadre de l’accord d’association UE-Géorgie et permet aux organisations de la société civile de chacune des deux parties de suivre le processus de mise en œuvre du point de vue de la société civile, ainsi que de préparer ses recommandations aux autorités compétentes.

  • -

    Les membres du Comité discuteront des récents développements au sein de l'EEE et dans l'UE-AELE.

  • -

    (Texte en EN uniquement) The 3rd meeting of the EU-Ukraine Civil Society Platform will take place on 8-9 November 2016 in Kyiv. During the meeting, a debate will be held assessing the state of play in the implementation of the EU-Ukraine Association Agreement, and two reports, prepared by both sides, will be discussed and adopted – on labour market regulation with a focus on the adaptation of Ukrainian labour legislation to the EU legislation, and on anti-discrimination legislation and practice with regard to the rights of vulnerable groups in the context of the Association Agreement. A Joint Declaration will beadopted at the end of the meeting to be forwarded to the EU-Ukraine Association Council, the Association Committee, the Parliamentary Association Committee and other relevant bodies both in Ukraine as well as in the EU.

  • -

    The EU-Turkey Civil Society Joint Consultative Committee was established in 1995, based on the mandate given by the Ankara Agreement. This body is composed of members from the EESC and members representing organised civil society in Turkey. Its objective is to contribute to the dialogue among civil society organisations in Turkey and the EU and to issue reports and recommendations to the Turkish authorities and the EU institutions.

    The following topics will be discussed at this JCC meeting: TBC


     

  • La plateforme de la société civile complète les organes politiques mis en place dans le cadre de l’accord d’association UE-Moldavie et permet aux organisations de la société civile de chacune des deux parties de suivre le processus de mise en œuvre du point de vue de la société civile, ainsi que de préparer ses recommandations aux autorités compétentes.

  • La 6e réunion de la Plateforme UE-Ukraine de la société civile aura lieu le 12 avril 2018 à Bruxelles. Au cours de la réunion, un débat aura lieu en évaluant l'état d'avancement de la mise en œuvre de l'accord d'association UE-Ukraine et deux rapports, préparés par les deux parties, seront discutés et adoptés.

  • Ce 10ème CCM se tiendra à Bruxelles et abordera des questions telles que:

    • L'état actuel des relations UE-Monténégro et le processus d'adhésion
    • La numérisation comme outil de développement social et économique
    • Réforme de l'administration publique
    • Aperçu de la société civile au Monténégro
    • L'état du secteur des médias au Monténégro
  • The 5th meeting of the EU-Ukraine Civil Society Platform took place on 15 November 2017 in Kyiv. During the meeting, a debate was held assessing the state of play in the implementation of the EU-Ukraine Association Agreement, and two reports, prepared by both sides, were discussed and adopted – on the Progress in the implementation of Euro-integration reforms in the field of Science and Technology, and on The rights of the Internally Displaced Persons (IDPs). A Joint Declaration was adopted at the end of the meeting to be forwarded to the EU-Ukraine Association Council, the Association Committee, the Parliamentary Association Committee and other relevant bodies both in Ukraine as well as in the EU.

  • La coopération entre l’Union européenne et la Russie dans le domaine de l’enseignement supérieur et du développement rural

    Le 7ème séminaire conjoint du Comité économique et social européen et la Chambre civique de la Fédération de Russie (CCRF) réuniront des membres du CESE et des représentants de leurs homologues russes, des représentants de la Commission européenne, des experts et des universitaires, pour discuter de la coopération dans les domaines de l'enseignement supérieur et du développement rural. Au cours de quatre sessions thématiques, les participants se concentreront sur la coopération UE-Russie dans les domaines de la science, de la recherche et de l'innovation; aligner l'enseignement supérieur dans l'UE et la Russie (Processus de Bologne) et Erasmus +, pour réduire les écarts entre les zones rurales et urbaines et sur la coopération transfrontalière pour les entreprises et les PME.