Catégorie vie associative

This page is also available in

La catégorie «Vie associative» se compose de membres qui proviennent d’organisations associatives du niveau national et/ou européen et représentent des fondations, des associations, des ONG et d’autres formes d’associations attachées à promouvoir l’état de droit, la libre circulation des personnes, ainsi que la protection des libertés civiques et des droits de l’homme. À une époque où la liberté d’association se trouve menacée et où, plus généralement, les organisations associatives doivent redoubler d’efforts pour préserver leur liberté et leur indépendance, les membres de la catégorie ont l’intention de proposer au niveau du CESE des pistes de réflexion et des politiques publiques pour contribuer à relancer la société civile européenne.

Le terme de «vie associative» évoque le rôle de médiateur que jouent les corps intermédiaires entre l’individu et l’État, garant de l’intérêt général, et leurs valeurs centrales de respect mutuel et d’altruisme, dont les corollaires sont le pluralisme et le bénéfice social.

La vie associative reflète la grande diversité des intérêts et des identités qui se manifestent au sein de la société contemporaine et elle a pour mission d’œuvrer à créer les conditions d’un authentique dialogue civique. Dans le paysage plutôt sombre d’un environnement de plus en plus marqué par l’intolérance, l’injustice sociale et le rétrécissement des espaces civiques, la perspective de renforcer la société civile laisse entrevoir une lueur d’espoir.

Le secrétariat de la catégorie est assuré par le groupe «Diversité Europe».