Marchés financiers

This page is also available in:

  • Adopté on 20/10/2021 - Bureau decision date: 26/04/2021
    Référence
    ECO/557-EESC-2021
    Employers - GR I
    Estonia
    EESC opinion: Politique économique de la zone euro (2021) (supplément d’avis)
  • Adopté on 20/10/2021 - Bureau decision date: 25/03/2021
    Référence
    ECO/553-EESC-2021-02454
    Workers - GR II
    Germany
    EESC opinion: Repenser le cadre budgétaire de l’Union européenne pour une reprise durable et une transition juste (avis d’initiative – groupe II)
  • Adopté on 22/09/2021 - Bureau decision date: 23/03/2021
    Référence
    ECO/549-EESC-2021-02010
    (Sweden

    Le CESE souligne le rôle clé que pourrait jouer le règlement délégué sur la taxinomie dans la création d’un cadre global, clair et cohérent pour permettre le développement ambitieux d’une économie plus verte sans effets de verrouillage, avec des critères techniques qui définissent clairement les investissements verts qui contribuent directement aux objectifs de l’Europe en matière de climat.

    EESC opinion: Taxinomie de la finance durable – changement climatique
  • Adopté on 07/07/2021 - Bureau decision date: 23/03/2021
    Référence
    ECO/548-EESC-2021-02011
    Workers - GR II
    Austria

    La décision relative aux ressources propres est rentré en vigueur le 1er juin 2021, ce qui permet à la Commission de commencer à emprunter des ressources pour l’instrument de relance du programme NextGenerationEU. D´après l´avis du CESE, une stratégie de financement efficace est essentielle à la bonne mise en œuvre de l’instrument. Un financement sain et durable et une gestion rigoureuse des risques sont dans l’intérêt de la société civile. La gestion des emprunts et de la dette doit reposer sur le contrôle démocratique, la légitimité et la transparence. Le CESE souligne combien il est important que la Commission gère directement la stratégie de financement, et ne le met pas dans les mains d´autrui. L’engagement massif sur les marchés des capitaux s’accompagnera d’un large éventail de risques. Le CESE soutient la mise en place de systèmes solides de gestion des risques ainsi que l’idée de confier la gestion du compte de NextGenerationEU à la Banque centrale européenne (BCE).

    EESC opinion: Stratégie de financement NextGenerationUE
  • Adopté on 09/06/2021 - Bureau decision date: 26/01/2021
    Référence
    ECO/544-EESC-2021-00692
    Employers - GR I
    Poland
    EESC opinion: Système économique et financier de l’UE: favoriser l’ouverture, la solidité et la résilience
  • Adopté on 24/03/2021 - Bureau decision date: 01/12/2020
    Référence
    ECO/540-EESC-2020-05865-00-01-AC-TRA
    Civil Society Organisations - GR III
    Lithuania
    EESC opinion: Lutter contre les prêts non performants à la suite de la pandémie de COVID-19
  • Adopté on 24/03/2021 - Bureau decision date: 28/10/2020
    Référence
    INT/920-EESC-2020
    Employers - GR I
    Spain
    Civil Society Organisations - GR III
    Lithuania

    Le CESE partage le point de vue de la Commission sur l’importance stratégique des paiements et sur la nécessité d’aller encore plus loin pour permettre l’exécution d’opérations de paiement au sein du marché unique à l’aide de nouvelles solutions de paiement nées en Europe et de portée paneuropéenne. Il est aussi d’avis que la Commission devrait jouer un rôle de catalyseur politique, tandis qu’il appartient au secteur privé de concevoir les solutions innovantes de paiement numérique. Le CESE considère que tous les acteurs du marché concernés devraient être soumis à une législation, à une surveillance et à un contrôle appropriés, afin d’assurer des conditions de concurrence égales entre des acteurs proposant les mêmes services et exerçant les mêmes activités.

    EESC opinion: Paiements de détail pour l’UE (Communication)
  • Adopté on 24/02/2021 - Bureau decision date: 28/10/2020
    Référence
    ECO/535-EESC-2020-04982
    Civil Society Organisations - GR III
    Italy

    Le CESE estime que, pour affronter les défis et les risques découlant de la transformation numérique, la réglementation des fournisseurs de technologies, la protection des consommateurs, l’octroi d’un accès aux services financiers, la résilience opérationnelle et la sécurité des réseaux et des systèmes d’information sont indispensables à la création du marché unique numérique des services financiers. En ce qui concerne les crypto-actifs, le CESE convient les diverses mesures prévues pour adapter la réglementation, qui sont nécessaires pour moderniser les services financiers, sans perdre de vue la protection des consommateurs ni les règles prudentielles.

    Agenda
    Presentation - Mr Levin EC
  • Adopté on 24/02/2021 - Bureau decision date: 28/10/2020
    Référence
    ECO/534-EESC-2020-04935
    Workers - GR II
    Romania
    Employers - GR I
    Germany

    Le CESE estime que, pour affronter les défis et les risques découlant de la transformation numérique, la réglementation des fournisseurs de technologies, la protection des consommateurs, l’octroi d’un accès aux services financiers, la résilience opérationnelle et la sécurité des réseaux et des systèmes d’information sont indispensables à la création du marché unique numérique des services financiers. En ce qui concerne les crypto-actifs, le CESE convient les diverses mesures prévues pour adapter la réglementation, qui sont nécessaires pour moderniser les services financiers, sans perdre de vue la protection des consommateurs ni les règles prudentielles.

    EESC opinion: Stratégie de l’UE en matière de financement numérique
  • Adopté on 24/02/2021 - Bureau decision date: 28/10/2020
    Référence
    ECO/533-EESC-2020
    Employers - GR I
    France

    Le CESE accueille favorablement le nouveau plan d'action sur l'union des marchés des capitaux (UMC) et tout en se déclarant favorable à l’ensemble des 16 actions proposées par la Commission, insiste sur l’importance de hiérarchiser et de coordonner les initiatives (en fixant des jalons concrets pour mesurer les progrès accomplis), il met en avant celles qu’il juge les plus nécessaires et formule des propositions complémentaires ciblées. Le Comité préconise deux types de priorités: 1) améliorer l’efficacité de l’union des marchés des capitaux par la création du point d’accès unique européen, par l’application d’un corpus réglementaire unique et par la simplification des procédures de dégrèvement des retenues à la source, et 2) d’encourager une réorientation de l’épargne à long terme vers des investissements à long terme.

    EESC opinion: Une union des marchés des capitaux au service des personnes et des entreprises – nouveau plan d’action