Durabilité alimentaire

This page is also available in

L’alimentation est au cœur de notre vie et fait partie intégrante de la culture européenne. Toutefois, la nourriture que nous mangeons, la manière dont nous la produisons et le gaspillage ont des incidences majeures sur la santé humaine, les ressources naturelles et la société dans son ensemble:

  • les citoyens — et les enfants en particulier — souffrent de plus en plus de surpoids et d’obésité en raison d’une mauvaise alimentation;
  • les agriculteurs et les travailleurs ne sont pas rémunérés équitablement pour leurs produits;
  • un tiers des denrées alimentaires sont perdues ou gaspillées le long de la chaîne alimentaire;
  • c’est l’environnement qui paie la facture, étant donné les conséquences dramatiques de la production et de la consommation alimentaires sur le changement climatique, la perte de biodiversité, la pollution de l’air et de l’eau, la dégradation des sols, etc.

La crise de la COVID-19 est un signal d’alarme qui appelle au changement. Elle a bien montré que l’acheminement des denrées alimentaires «de la ferme à la table» ne va pas de soi, et a mis en évidence l’interdépendance des acteurs et des activités à tous les échelons du système alimentaire. Des chaînes d’approvisionnement équitables, efficaces dans l’utilisation des ressources, inclusives et durables dans l’ensemble du secteur agricole et alimentaire sont plus que jamais nécessaires pour répondre en toute équité aux besoins des citoyens, des agriculteurs, des travailleurs et des entreprises.

Le CESE joue depuis des années un rôle de premier plan en réclamant une politique alimentaire durable et globale. Une telle approche intégrée et systémique est essentielle pour relever les défis multiples et interconnectés qui touchent les systèmes alimentaires, pour assurer la durabilité économique, environnementale et socioculturelle, pour garantir l’intégration et la cohérence entre les différents domaines d’action (tels que l’agriculture, l’environnement, la santé, l’éducation, le commerce, l’économie, la technologie, etc.), et pour promouvoir la coopération entre les niveaux de gouvernance.

Displaying 31 - 40 of 91

Pages

Opinion
Adopté on 10/07/2013
Référence: 
NAT/599-EESC-2013-3028
Session plénière: 
491 -
Jul 10, 2013 Jul 11, 2013

Régime d'échange applicable à certaines marchandises résultant de la transformation de produits agricoles

Opinion
Adopté on 18/01/2012
Référence: 
NAT/513-EESC-2012-149
Session plénière: 
477 -
janv 18, 2012 janv 19, 2012

En décembre 2010, le Comité a adopté un avis sur la culture des OGM dans l'UE, CESE 1623/2010 (NAT/480). Cet avis avait un caractère principalement juridique. Toutefois, il concerne une question extrêmement complexe par nature et à propos de laquelle les points de vue varient considérablement d'un État membre à l'autre. Une longue série d'amendements avaient été déposés pour le projet d'avis tant en section qu'en session plénière. De plus, compte tenu du fait que le dossier est actuellement au cœur d'un débat entre les institutions de l'UE et qu'un réexamen de l'intégralité du cadre législatif de l'UE relatif aux OGM est prévu en 2012, le Comité pourrait devoir à prendre position à nouveau l'année prochaine.

Avis du CESE: Les OGM dans l'UE (supplément d'avis)

Pages