Economie circulaire

This page is also available in

La transition vers une économie circulaire figure parmi les priorités du CESE, en tant que solution pour lutter contre la crise climatique et protéger notre planète. Elle constitue une occasion formidable pour la société civile, car elle peut contribuer à:

  • accroître la compétitivité de l’industrie européenne;
  • promouvoir une croissance économique durable;
  • créer de nouveaux emplois.

Le modèle de production et de consommation «extraire-fabriquer-jeter», qui domine encore notre économie aujourd’hui, mène non seulement au gaspillage des ressources, mais nuit également à la lutte contre le changement climatique. Contrairement à l’économie linéaire, une économie circulaire repose sur une approche régénérative et réparatrice qui met l’accent sur la création de valeur économique et son maintien, en s’attaquant aux défis environnementaux mondiaux tels que le changement climatique, la perte de biodiversité et la pollution, tout en procurant des avantages économiques.

La bonne nouvelle est que la transition circulaire est déjà en cours sur le terrain. Les parties prenantes de la société civile, y compris les entreprises, les syndicats, le monde universitaire et les communautés de savoir, les organisations de jeunesse ainsi que les ONG et d’autres groupes d’intérêt, imaginent et mettent en œuvre de nombreuses initiatives circulaires aux niveaux local et régional. Le meilleur moyen pour l’Europe d’accélérer la transition vers une économie circulaire est de susciter des solutions circulaires et la prise d’initiatives par les parties prenantes concernées.

Un exemple est la plateforme des acteurs européens de l’économie circulaire, une initiative conjointe du CESE et de la Commission européenne, créée en 2017 dans le but de réunir la communauté de l’économie circulaire en Europe. Cette plateforme axée sur les parties prenantes soutient la transition de l’Europe vers une économie circulaire en encourageant le dialogue, le partage des connaissances et l’échange de bonnes pratiques.

Displaying 11 - 20 of 70

Pages

Opinion
Adopté on 17/07/2019
Référence: 
TEN/695-EESC-2019-01938

Le CESE prend note du quatrième rapport sur l’état de l’union de l’énergie, soutient les objectifs de l’union de l’énergie et se félicite de l’accent mis sur l’engagement et la mobilisation de la société européenne en vue de s’approprier pleinement cette union.

Avis du CESE: Rapport sur l'état de l'Union de l'énergie

Opinion
Adopté on 19/09/2018
Référence: 
INT/863-EESC-2018-02860-00-00-AC-TRA

La plupart des accidents de la route sont exclusivement la conséquence d'une erreur humaine, liée le plus souvent à une vitesse excessive, la distraction ou encore une conduite en état d'ivresse. Il faudra donc davantage encourager, voire contraindre les citoyens de l’UE à assumer la responsabilité première de leur propre sécurité et de celle des autres usagers de la route au sein de l'Union, en adoptant un comportement approprié.

Avis du CESE: Sécurité des véhicules / protection usagers vulnérables

Opinion
Adopté on 11/07/2018
Référence: 
NAT/722-EESC-2018-00464

The circular economy monitoring framework draws upon and complements the existing Resource Efficiency Scoreboard and Raw Materials Scoreboard, which were developed in recent years by the Commission.

Avis du CESE: Cadre de suivi de l’économie circulaire (communication)

Opinion
Adopté on 23/05/2018
Référence: 
NAT/721-EESC-2018-00536

Le présent avis du CESE porte à la fois sur la communication «Une stratégie européenne pour les matières plastiques dans une économie circulaire» (COM(2018) 28 final) et de la proposition de directive sur les installations de réception portuaires (COM(2018) 33 final), dans la mesure où celle-ci contribue également à l’objectif de réduire les rejets de matières plastiques dans l’environnement.

Avis du CESE: Stratégie sur les matières plastiques dans une économie circulaire (incluant le traitement des déchets des navires)

Opinion
Adopté on 18/10/2017
Référence: 
SC/48-EESC-2017-01690-00-00-AC-TRA

Cet avis du Comité, préparé en réponse à la demande de la Commission, a resumé les points de vue des acteurs européens sur la manière dont les politiques et les mesures réglementaires de l'UE peuvent utiliser des modèles économiques durables pour réussir la transition vers la modernisation économique en conciliant prospérité et efficacité économiques, inclusion sociale et responsabilité environnementale.

Avis du CESE: Nouveaux modèles économiques durables (avis exploratoire à la demande de la Commission)

Downloads: 

Presentation of Arthur ten Wold, Manager of De Groene Zaak

Presentation of Leon de Graaf, Advisor environmental and climate policy, BusinessEurope

Presentation of Aileen Koerfer, Services Policy Officer UNIEuropa

Presentation of Diego Isabel La Moneda, Global Hub for the Common Good

Opinion
Adopté on 05/07/2017
Référence: 
NAT/707-EESC-2017

La directive LdSD 2 porte sur la première priorité dans la hiérarchie des déchets, à savoir la prévention des déchets. Elle comporte notamment des mesures visant à réduire la teneur en substances nocives des matières et produits. Le fait de réduire la quantité de substances dangereuses dans les déchets électriques et électroniques a des retombées positives sur la gestion de ces déchets.

Avis du CESE: Limitation de l’utilisation de certaines substances dangereuses

Opinion
Adopté on 05/07/2017
Référence: 
NAT/706-EESC-2017-00719-00-00-AC-TRA

La récente communication de la Commission sur "Le rôle de la valorisation énergétique des déchets dans l'économie circulaire" examine les conditions dans lesquelles la récupération d'énergie à partir de déchets dans l'UE est compatible avec les objectifs poursuivis dans le Plan d'Action pour l'Economie Circulaire.

Avis du CESE: La valorisation énergétique des déchets dans l’économie circulaire (Communication)

Pages