Latin America and the Caribbean

This page is also available in

The EESC has been working with Latin American and Caribbean counterpart organisations since the 1990s. Several EESC's opinions have focused on relations with this region, at regional, sub-regional and national level. The EESC's priorities include the development of civil society organisations, economic and social development, regional integration and cooperation in the multilateral sphere.

At a regional level, the EESC organises biennial meetings between civil society organisation representatives in Europe, Latin America and the Caribbean, as one of the preparatory events prior to the EU-CELAC Summit.

At sub-regional and national level, several permanent structures have been set up: In 2009, the EESC set up a civil society Round Table with the Brazilian Economic and Social Council to provide a forum for dialogue and continuous cooperation between representatives of Brazilian and European civil society. The EU-Chile Association Agreement gave the Committee a mandate to establish a Joint Consultative Committee with its Chilean civil society counterpart in order to monitor the agreement, which was finally set up in 2016. As regards the Andean Community countries, the EESC takes part in the Domestic Advisory Group monitoring the EU-Colombia/Peru/Ecuador free trade agreement. It also participates in the EU-Cariforum Joint Committee that monitors the EU-Cariforum Economic Partnership Agreement. Permanent relations have been established with the EESC's institutional counterparts in Mercosur (the Economic and Social Consultative Forum) and Central America (the Consultative Committee of the Central American Integration System).

Displaying 1 - 10 of 40

Pages

Adoptés on 24/01/2017
Référence: 
REX/484-EESC

The 2030 Agenda, the new global framework for sustainable development agreed by the UN in 2015, needs to be reflected in EU's development policy, the major orientations of which are set out in the 2005 European Consensus on Development ("the Consensus").

To this end, the Commission issued Communication COM(2016) 740, "Proposal for a New European Consensus on Development: Our World, Our Dignity, Our Future" in November 2016.  Interinstitutional negotiations are expected to result in its endorsement in the form of a Joint Statement by the Council, the European Parliament and the Commission, in May 2017.

Note d’information: REX/484 -Consensus européen pour le développement

Adoptés on 18/10/2017
Référence: 
REX/487-EESC-2017
Session plénière: 
529 -
Oct 18, 2017 Oct 19, 2017

Le CESE est un fervent partisan d’une politique de développement équitable, bien gérée et durable au niveau européen. Il est aussi fortement engagé en faveur d’une plus grande équité fiscale. Ces dernières années, plusieurs études ont soulevé la question de savoir si les politiques fiscales internationales des États membres, en particulier en ce qui concerne la conclusion de certains types de conventions de double imposition, ne contrecarrent pas les objectifs de la politique européenne de développement.

Avis du CESE: Les partenariats de l’UE pour le développement dans le contexte des conventions fiscales internationales

Adoptés on 11/07/2012
Référence: 
REX/355-EESC-2012-1601
Session plénière: 
482 -
Jul 11, 2012 Jul 12, 2012

L'avis à l'examen aura pour objectif d'évaluer le caractère approprié des mécanismes de suivi, d'évaluation et de consultation de la société civile organisée prévus par l'accord ainsi que le respect des droits de l'homme et des droits sociaux et du travail fondamentaux par la Colombie et le Pérou.

Les accords commerciaux UE-Colombie et UE-Pérou

Adoptés on 17/09/2015
Référence: 
REX/412-EESC-2015

Le CESE souhaite élaborer un avis sur la révision de l'accord avec le Mexique, en accordant une attention particulière à la participation de la société civile au processus, c'est-à-dire à la réalisation de consultations pendant les négociations et à la supervision de la mise en œuvre du nouvel accord après son entrée en vigueur.

Avis du CESE: Révision de l'accord d'association entre l'UE et le Mexique

03/10/2016
Reference number: 
Nº 59/2016

La première réunion du comité consultatif paritaire (CCP) de la société civile UE-Chili, prévu par l’accord d’association UE-Chili, se tiendra les 4 et 5 octobre 2016 à Santiago. Onze ans après l’entrée en vigueur de l’accord d’association, la constitution de ce comité met en œuvre la dernière des dispositions du texte. Le CCP se composera de 18 membres, dont neuf seront issus du...

Lors de la réunion, le Groupe consultatif interne de l'UE (GCI de l'UE) et des représentants de la société civile de la Colombie et du Pérou discuteront de la mise en œuvre du titre de commerce et de développement durable de l'Accord commercial, avec un accent particulier sur le respect des normes internationales du travail et de l'environnement. Ils discuteront également des incidences économiques, sociales, environnementales et des droits de l'homme résultant de la mise en œuvre de l'Accord. Les participants se pencheront en outre sur la manière dont la société civile de l'UE, de la Colombie et du Pérou peut coopérer pour promouvoir le développement durable dans le cadre des relations commerciales et préparer la prochaine réunion conjointe. Les participants peuvent adopter une déclaration commune résumant les résultats de leur discussion et la présenter aux Parties lors de la séance publique prévue pour le 8 décembre.

07/12/2016 08/12/2016

Lors de la réunion, les membres du GCI discuteront des résultats de la réunion avec la Colombie et le Pérou dans le cadre du Titre sur le commerce et le développement durable qui s'est ténue le  7-8 décembre à Bruxelles.  les représentants du Service européen pour l'action extérieure (SEAE) présenteront des informations sur les relations et la coopération entre l'UE et la Colombie et le Pérou. Les représentants de la DG commerce informeront les membres sur les développement récents concernant la mise en œuvre du chapitre développement durable, ainsi que des résultats de leur mission récente en Equateur.  Le Groupe tiendra ensuite un débat interne concernant les sujets à choisir pour la prochaine réunion conjointe, l'état des lieux concernant la constitutions des GCI en Colombie et en Pérou et le sujet concernant les droits des communautés indigènes en Pérou.

15/03/2017

Pages