Amérique latine et Caraïbes

This page is also available in

Le CESE travaille avec ses homologues d’Amérique latine et des Caraïbes depuis les années 1990. Dans plusieurs de ses avis, le CESE s’est concentré sur les relations avec cette région, au niveau régional, sous-régional et national. Parmi les priorités du CESE figurent le développement des organisations de la société civile, le développement économique et social, l’intégration régionale et la coopération dans la sphère multilatérale.

Au niveau régional, le CESE organise des réunions bisannuelles entre les représentants des organisations de la société civile d’Europe, d’Amérique latine et des Caraïbes; il s’agit d’un des événements préparatoires au sommet UE-CELAC.

Aux niveaux sous-régional et national, plusieurs structures permanentes ont été établies: en 2009, le CESE a mis en place une table ronde de la société civile avec le Conseil économique et social brésilien afin d’offrir un espace de dialogue et de coopération continue entre les représentants des sociétés civiles brésilienne et européenne. L’accord d’association UE-Chili a donné mandat au Comité pour mettre en place avec son homologue chilien un comité consultatif paritaire chargé du suivi de l’accord; ce comité a finalement été créé en 2016. En ce qui concerne les pays de la Communauté andine, le CESE participe au groupe consultatif interne chargé du suivi de l’accord de libre-échange UE-Colombie/Pérou/Équateur. Il participe également au comité consultatif Cariforum-UE qui supervise l’accord de partenariat économique Cariforum-UE. Des relations permanentes ont été établies avec les homologues institutionnels du CESE dans les pays du Mercosur (Forum consultatif économique et social) et d’Amérique centrale (comité consultatif sur le système d’intégration centraméricain).

Displaying 21 - 30 of 43

Pages

Les 4 et 5 octobre 2016, la première réunion du comité consultatif paritaire UE-Chili se tenue à Santiago, au Chili. Le CCP est évoqué à l’article 10 de l’accord d’association UE-Chili, dont il constitue la dernière disposition à devoir encore être mise en œuvre. Une délégation du CESE composée de neuf membres et présidée par Mme Pavic-Rogošic rencontrera le conseil chilien, récemment constitué. Cette rencontre sera l’occasion d’adopter les règles régissant le CCP et de définir un programme de travail couvrant les priorités de la société civile dans les relations entre l’UE et le Chili.

04/10/2016 05/10/2016

Lors de la réunion, le GCI-UE a eu l'occasion de discuter avec M. Helmut Scholz, Membre du Parlement européen, la mise en œuvre du Titre sur le commerce et le développement durable et le travail du mécanisme de surveillance de la société civile dans le cadre de l'Accord de libre-échange (ALE) UE-Colombie et le Pérou. En outre, les représentants du Service européen d'action extérieure (SEAE) ont présenté des informations sur les relations et la coopération entre l'UE et la Colombie et le Pérou. Basé sur le deuxième rapport annuel, le représentant de la Commission a fourni des informations sur la mise en œuvre de l'ALE, les changements dans les flux commerciaux et les travaux des organes communs. Il a également informé sur les procédures et le calendrier relatifs à l'adhésion de l'Equateur à l'accord.

07/04/2016
04/03/2020
Document type: 
Report
Latest update: 
04/03/2020

Ex-post evaluation of the EPA between the EU and its Member States and the CARIFORUM Member States

January 2020

Downloads: 

Ex-post evaluation CARIFORUM-EU EPA January 2020

13/10/2017
Document type: 
Final declaration
Latest update: 
13/10/2017
Downloads: 

Final Declaration of the 9th Meeting of European Union, Latin American and Caribbean Organised Civil Society

6 pages

L’activité du CESE en Amérique latine s’inscrit dans le cadre de la politique de l’Union européenne (UE) relative à cette région et, notamment, dans celui du partenariat stratégique UE-Amérique latine et Caraïbes, des négociations des accords d’association avec l’Amérique centrale, le Mexique, le Chili et le Mercosur, des accords de libre-échange conclus avec le Pérou et la Colombie et, enfin, du partenariat stratégique UE-Brésil.

Published in: 
2015
27/01/2013
Speaker
Staffan Nilsson
Organisation: 

[en anglais]
"I am also here as a spokesperson for Latin American civil society organisations, who have given me the honourable task of bringing our joint recommendations - civil society recommendations - to our heads of state or government. We produced these recommendations at the 7th EU-Latin America meeting of organised civil society that we held here, in Santiago, in December last year.
We are convinced of the importance for civil society to be at the centre of EULatin America relations. Participation is crucial in order to secure more transparent relations and increased ownership of political and trade exchanges, and also to ensure the more efficient implementation of policies."

Downloads: 

Staffan Nilsson's speech for the EU and Latin American organised civil society at the EU-CELAC Summit in Santiago de Chile

05/12/2012
Speaker
Staffan Nilsson
Organisation: 
EESC

Civil society must be at the centre of the EU-Latin America relations. Participation of civil society is crucial in order to have more transparent relations and an increased ownership of political and trade exchanges, and also to have a more efficient implementation of policies. This can be better achieved through the existence of consultative bodies, which is why the EESC has always worked on the creation and strengthening of Latin American consultative institutions.

Downloads: 

EESC President`s opening sppech at the 7th meeting of civil society organisations of the EU and Latin America

Pages