Pays de l’élargissement

This page is also available in:

Le CESE participe activement au processus d’élargissement de l’Union et a défini une approche double - régionale et bilatérale - dans ses relations avec les organisations de la société civile dans les pays de l’élargissement.

En ce qui concerne l’approche régionale, le comité de suivi «Balkans occidentaux», un organe interne permanent du CESE, constitue le principal instrument pour la coordination des activités du CESE dans cette région. Le forum de la société civile des Balkans occidentaux, qui se tient tous les deux ans, fait partie du travail du comité de suivi.

Le CESE travaille aussi de façon bilatérale avec les pays des Balkans occidentaux et avec la Turquie. Sur la base des accords d’association conclus entre ces pays et l’Union, le CESE a créé, avec le Monténégro, la Serbie et la Turquie, trois organes conjoints incluant des représentants de la société civile afin d’associer les organisations de la société civile aux processus de préadhésion et d’adhésion. Chaque organe se compose d’un nombre identique de membres du CESE et du pays partenaire et se réunit deux fois par an.

Le CESE entretient des contacts réguliers et organise des activités conjointes avec les organisations de la société civile des pays de l’élargissement pour lesquels il n’existe pas encore d’organe conjoint des représentants de la société civile.

Le travail des organes conjoints est complété par la préparation d’avis du CESE sur les processus de préadhésion et d’adhésion de chacun des pays, ainsi que sur des thèmes d’intérêt régional.

  • Le comité consultatif mixte (CCM) UE-Serbie a tenu sa 14e réunion le 29 novembre 2022 à Belgrade, afin de discuter de l’état d’avancement du processus d’adhésion et des politiques de réforme dans le pays. Les participants issus de Serbie et des institutions de l’Union, ainsi que des organisations de la société civile, ont attiré l’attention sur les préoccupations et les défis qui requièrent encore des améliorations. La déclaration conjointe du CCM UE-Serbie a été adoptée à l’unanimité.

  • Panel I - In the shadow of war: Europe's new geopolitical context and the consequences for the future of the EU, Zagreb

  • Reference number
    44/2022

    La conférence à haut niveau de la société civile sur la politique de la jeunesse dans les Balkans occidentaux, organisée par le Comité économique et social européen (CESE), a mis en évidence le rôle essentiel que jouent les jeunes dans l’avenir de cette région, et les a invités à participer activement à l’élaboration des politiques.

  • La politique de cohésion joue un rôle essentiel pour surmonter la crise de la COVID-19, atteindre la neutralité climatique d’ici à 2050 et réduire les disparités en Europe. Néanmoins, tient à relever le CESE dans l’un de ses récents avis, le défi le plus grave qu’elle doit affronter dans un horizon plus prévisible est constitué par la guerre en Ukraine. Une action rapide doit être engagée pour aider les réfugiés et assurer l’intégration européenne du pays.

  • Reference number
    26/2022

    Le 24 mai, à Sarajevo, le comité de suivi «Balkans occidentaux» du CESE a tenu, pour la première fois depuis la pandémie de COVID-19, sa réunion annuelle hors siège afin de rencontrer les organisations de la société civile (OSC) de Bosnie-Herzégovine et de discuter de leur rôle et de leurs préoccupations concernant la situation actuelle. Les conclusions de l’audition seront communiquées aux autorités politiques du pays et aux institutions de l’UE.

     

  • Reference number
    22/2022

    Lors de sa session plénière de mai, le Comité économique et social européen (CESE) a organisé un débat mené par sa présidente, Christa Schweng, et le président du Conseil européen, Charles Michel, sur la réponse de l’Europe à ce tournant historique. Pour la première fois, Charles Michel a lancé l’idée de créer une communauté géopolitique européenne.

  • La jeunesse étant l’un des principaux domaines d’action du programme d’innovation pour les Balkans occidentaux, les participants à l’audition intitulée «Politique de la jeunesse dans les Balkans occidentaux dans le cadre du programme d’innovation pour les Balkans occidentaux», organisée par le CESE, ont réaffirmé l’importance des jeunes pour l’avenir de la région. Ils ont également attiré l’attention sur le problème de la «fuite des cerveaux» et sur la manière dont la transformation de ce phénomène en «circulation des cerveaux» pourrait stimuler la croissance et le développement économiques des Balkans occidentaux.

  • The 51st Western Balkans Follow-up Committee meeting, held on 3 December 2021, placed conflict resolution and normalisation of relations between Kosovo* and Serbia in the spotlight. The meeting, presided by Ionuţ Sibian, hosted prominent speakers from the ranks of EU officials, Western Balkans experts, as well as civil society representatives from the local communities, all of whom agreed that EU-facilitated dialogue was the only way to move forward.

  • Le 1er mars dernier, des membres du Comité économique et social européen (CESE) et des représentants de la société civile organisée du Monténégro ont tenu la 14e réunion du comité consultatif mixte UE-Monténégro (CCM), qui s’est déroulée en ligne. Les membres du CCM ont adopté une déclaration conjointe dans laquelle ils exhortent l’Union européenne à venir en aide au Monténégro pour faire face aux conséquences désastreuses de la pandémie de COVID-19 dans ce pays.

  • The European Economic and Social Committee (EESC) has strongly supported the enlargement of the European Union to the six Western Balkans countries provided they fulfil all the necessary criteria for membership. In the aftermath of the Council's non-decision to open accession negotiations with Albania and North Macedonia in October 2019, we have reacted swiftly by adopting, on 31 October, a Resolution expressing our profound disappointment by the lack of unanimity from the Member States. The EESC has since been committed to working closely and intensively with the civil society in the Western Balkans to support and reassure them that their place is in the European Union.