Pays ACP et Afrique

This page is also available in

Depuis les années 1970, le CESE organise des réunions régulières avec les milieux économiques et sociaux du groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Ces réunions offrent l’occasion d’élaborer des recommandations sur les questions touchant les relations ACP-UE.

L’accord de Cotonou régit les relations entre l’UE et les 78 pays ACP jusqu’en 2020; il reconnaît le rôle essentiel joué par les opérateurs non étatiques dans le processus de développement. Cet accord permet au CESE d’organiser des réunions et des consultations avec les milieux économiques et sociaux des pays ACP et de l’Union.

Le CESE entretient des contacts réguliers avec les représentants de la société civile dans les pays ACP à différents niveaux par:

  • des réunions régulières du comité de suivi ACP-UE, qui se compose de membres du CESE et de représentants des milieux économiques et sociaux des pays ACP;
  • des séminaires régionaux dans des pays ACP, offrant un espace pour examiner des thèmes d’intérêt commun avec des représentants de la société civile, dans des régions différentes à chaque fois;
  • des rencontres générales triennales des milieux économiques et sociaux ACP-UE à Bruxelles.

Le CESE entretient également des contacts réguliers avec le Conseil économique, social et culturel de l’Union africaine.

Depuis de nombreuses années, le CESE maintient des contacts réguliers avec l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE, en présentant un rapport sur ses activités lors des sessions de l’Assemblée.

Le CESE est également en étroite relation avec les organisations internationales d’employeurs, de travailleurs, d’agriculteurs et de consommateurs. Ces organisations désignent les représentants ACP conviés aux réunions tenues par le CESE, y compris celles du comité de suivi UE-ACP.

Displaying 1 - 10 of 81

Pages

Adoptés on 25/05/2016
Référence: 
REX/455-EESC-0000
Session plénière: 
517 -
May 25, 2016 May 26, 2016

Le CESE recommande que l’UE s’efforce de parvenir à un partenariat moderne, équitable et véritable avec les pays ACP, qui transcende la relation donateur-bénéficiaire et repose sur une politique extérieure de l’UE cohérente et intégrée, conformément au principe de la cohérence des politiques au service du développement (CPD). Ce cadre devrait garantir la participation des organisations de la société civile, y compris le secteur privé, dont la mission spécifique serait de suivre et d’évaluer l’incidence de la mise en œuvre de cet accord sur le développement durable des différentes parties. La société civile devrait se voir dotée de l’assistance technique et financière nécessaire pour assumer ce rôle.

Avis du CESE: Avenir des relations entre l'UE et les pays ACP (livre vert)

Adoptés on 27/09/2017
Référence: 
REX/495-EESC-2017

L’année 2017 sera décisive pour le partenariat entre l’Europe et l’Afrique. Dans un paysage mondial en mutation rapide, l’Afrique connaît de profonds changements économiques, politiques et sociaux, et l’importance qu’elle revêt pour les dimensions intérieure et extérieure de la sécurité et de la prospérité de l’Europe est de plus en plus évidente. L’Europe et l’Afrique ont tout à gagner d’un renforcement de leurs liens politiques et économiques, mais elles ont aussi beaucoup à perdre si elles n’agissent pas.

A new impetus for the Africa-EU Partnership (Communication)

Adoptés on 24/05/2012
Référence: 
REX/348-EESC-2012-1318

Le soutien de l'UE à la bonne gouvernance et aux droits de l'homme (pilier du programme pour le changement) devrait viser à promouvoir une approche du développement fondée sur les droits de l'homme et dont les caractéristiques seraient: la participation aux processus démocratiques; l'appropriation démocratique et l'émancipation des titulaires des droits; des systèmes de contrôle du respect des engagements convenus au niveau international en matière de droits de l'homme; et une cohérence entre les politiques déployées en matière de droits de l'homme, les politiques d'aide et les politiques économiques.

Accroître l'impact de la politique de développement de l'UE: un programme pour le changement / La future approche de l'appui budgétaire de l'UE en faveur des pays tiers

Adoptés on 09/01/2013
Référence: 
REX/362-EESC-2012-2054
Session plénière: 
486 -
janv 16, 2013 janv 17, 2013

Le Comité économique et social européen (CESE) estime que les objectifs définis par l'UE comme base du nouveau partenariat pour le développement UE-Pacifique sont ambitieux, mais que les modalités d'application, qui portent principalement sur la protection de l'environnement et la préservation de la biodiversité dans la région, manquent de clarté. Il convient d'agir en synergie avec d'autres organisations pour faire face aux incidences du changement climatique, qui influence de manière transversale l'ensemble des politiques nationales et multilatérales de développement et a des répercussions non seulement économiques, mais aussi sociales. Les problématiques liées aux effets du changement climatique devraient faire partie intégrante des politiques environnementales de la région, de manière à susciter des comportements et des interventions cohérents. À cette fin, il y a lieu d'associer activement tous les acteurs locaux.

Vers un partenariat renouvelé pour le développement UE-Pacifique

Adoptés on 12/03/2013
Référence: 
REX/364-EESC-2013-2030

Par cet avis, le CESE cherche à adopter une position sur le rôle de la protection sociale dans la politique de développement. Très probablement cette question sera l'un des principaux sujets dans le débat autour de nouveaux objectifs de développement qui devront remplacer les Objectifs de Développement du Millénaire après 2015.

La protection sociale dans la coopération au développement de l’Union européenne

Adoptés on 14/12/2016
Référence: 
REX/469-EESC-2016
Session plénière: 
521 -
déc 14, 2016 déc 15, 2016

Points clès:

 

Les réponses en matière de développement face aux déplacements forcés devraient être adaptées pour chaque région géographique, tout en garantissant une action concertée au sein de la Commission européenne et d’autres institutions. Si une approche mue par le développement peut produire des résultats considérables dans les limites du budget actuel, le recours à des ressources supplémentaires ne peut être exclu.

Avis du CESE: Vivre dignement: de la dépendance vis-à-vis de l’aide à l’autonomie

Adoptés on 22/05/2013
Référence: 
REX/372-EESC-2013-2417
Session plénière: 
490 -
May 22, 2013 May 23, 2013

L'avis du CESE examinera plusieurs options et scénarios pour la période après 2015 et présentera des propositions sur la manière d'associer davantage la société civile au processus.

Une vie décente pour tous: éradiquer la pauvreté et offrir au monde un avenir durable

Pages