Le CESE lance le prix de la société civile 2021, consacré à l’action pour le climat

This page is also available in

Le CESE récompensera jusqu’à cinq projets en faveur du climat qui mettent en évidence la contribution inestimable de la société civile à la réalisation de la neutralité climatique

Le Comité économique et social européen (CESE) a ouvert les candidatures pour le prix de la société civile 2021. Le CESE, qui a choisi l’action pour le climat comme thème de son prix, sélectionnera les lauréats parmi les initiatives créatives et innovantes qui visent à promouvoir une transition juste vers une économie sobre en carbone et résiliente face au changement climatique.

Toutes les organisations de la société civile officiellement enregistrées dans l’Union européenne et agissant au niveau local, régional, national ou européen peuvent déposer leur candidature. Le prix est également ouvert à toute personne résidant dans l’UE. Les initiatives et projets habilités à concourir doivent être mis en œuvre sur son territoire.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 juin 2021 à 10 heures (heure de Bruxelles).

Les projets doivent soit avoir déjà été mis en œuvre, soit être toujours en cours. Sont exclus ceux qui ont été planifiés mais donc l’exécution n’avait pas encore commencé au 30 juin 2021.

Un montant total de 50 000 EUR sera attribué à cinq lauréats au maximum. La cérémonie de remise des prix devrait avoir lieu lors de la session plénière du CESE des 8 et 9 décembre 2021 à Bruxelles, en fonction de la situation sanitaire.

 

EN SAVOIR PLUS SUR LE THÈME DE CETTE ANNÉE

Première institution de l’Union européenne à avoir donné la parole à Greta Thunberg au début du mouvement mondial de grève pour le climat mené dans le cadre des vendredis pour l’avenir, le CESE a toujours été un fervent défenseur d’une action climatique venue de la base.

À ce titre, il a toujours souligné l’importance des organisations de terrain et des individus, s’agissant de concrétiser la transition vers la neutralité climatique une réalité: les uns comme autres, ils jouent un rôle essentiel en contribuant à opérer un changement dans les normes et les comportements, en rendant les économies locales plus vertes ou en favorisant la transition vers des sociétés à dont les émissions nettes soient nulles au niveau local ou régional.

Dans tous ses travaux, le CESE a souligné à plusieurs reprises que le succès du pacte vert pour l’Europe, dans le cadre duquel l’Union européenne s’est engagée à atteindre la neutralité climatique d’ici à 2050, dépend de l’action et de l’engagement de tous les acteurs. L’une des principales initiatives du pacte vert, le pacte européen en faveur du climat, doit viser à encourager les citoyens à faire partie de la solution plutôt que du problème, en leur donnant les moyens de modifier les systèmes qui nous ont conduits au bord de la crise climatique.

Le CESE attache également une importance particulière à la participation des jeunes à l’action pour le climat. En mars de cette année, sa manifestation annuelle phare Votre Europe, votre avis!, qui réunit des lycéens de tous les États membres de l’Union européenne et des pays candidats à y adhérer, a été calquée sur le modèle d’une conférence internationale relative au changement climatique (COP) et accueilli de nombreux militants de premier plan de l’action en faveur du climat.

En consacrant son prestigieux prix à ce thème d’importance majeure, le CESE souhaite honorer et mettre en valeur les efforts déployés jusqu’à présent par les acteurs non étatiques en matière de climat. Il entend de même encourager les projets en cours et en inspirer de nouveaux, soulignant ainsi la contribution que les organisations de la société civile et les particuliers peuvent apporter au pacte vert pour l’Europe.

Le prix de la société civile 2021 sera décerné à des projets et initiatives remarquables couvrant au moins l’un des aspects suivants:

  • promouvoir la pleine participation ou l’adhésion de la société civile à la transition vers une société neutre pour le climat;
  • promouvoir la participation des citoyens au débat sur le climat;
  • concevoir ou mettre en œuvre des projets qui stimulent et promeuvent une transition vers des modes de vie respectueux du climat pour les individus dans leur environnement local et sur leur lieu de travail, notamment à l’initiative des organisations d’employeurs ou de travailleurs;
  • sensibiliser les consommateurs aux problèmes liés au climat et encourager un changement de comportement et de normes sociales dans le contexte de la crise climatique;
  • concevoir ou mettre en œuvre des projets qui défendent des politiques actives en matière de climat au niveau local, régional, national ou européen;
  • promouvoir la justice climatique au sens large, en tenant compte des droits de l’homme et de la responsabilité sociale des entreprises; encourager la sensibilisation au changement climatique auprès de publics plus larges, plus diversifiés ou défavorisés et marginalisés; veiller à ce qu’aucun groupe social ne soit laissé pour compte dans la transition vers une économie et une société neutres pour le climat;
  • promouvoir l’éducation au climat dans les écoles à tous les niveaux; concevoir ou mettre en œuvre des projets de sensibilisation au changement climatique et aux solutions correspondantes auprès des enfants et des jeunes;
  • faire prendre conscience des conséquences du changement climatique et encourager les actions visant à augmenter la résilience en la matière et à mieux s’y adapter;
  • promouvoir la participation de la société civile à la mise en œuvre de politiques climatiques au niveau local, régional, national et européen;
  • encourager la citoyenneté active et l’autonomisation par la participation à des projets qui favorisent une transition juste et créent de nouvelles interactions civiques menant à une économie neutre sur le plan climatique;
  • inciter les jeunes à se mobiliser activement pour proposer et mettre en œuvre des solutions en matière de climat, et leur donner les moyens de participer aux processus décisionnels concernant les politiques climatiques et environnementales au niveau local, régional, national ou européen.

Les publications littéraires ou scientifiques, de toute nature et sur quelque support que ce soit, les produits audiovisuels et les œuvres d’art de tout type ne sont pas admis à participer au prix.

La liste complète des conditions de participation et le formulaire de candidature en ligne sont disponibles sur notre site internet à l’adresse suivante: http://www.eesc.europa.eu/civilsocietyprize/.

 

LE PRIX DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

En 2021, le CESE décernera son 12e prix de la société civile. Consacré chaque année à un thème différent présentant un intérêt particulier pour l’Union européenne, il récompense et encourage les initiatives et les réalisations d’organisations de la société civile ou d’individus qui ont contribué de manière significative à promouvoir les valeurs communes qui renforcent la cohésion et l’intégration européennes.

En 2020, le CESE a remplacé son prix de la société civile par un prix unique de solidarité civile, qui a été consacré à la lutte contre la COVID-19. En l’octroyant, le CESE a rendu hommage à 23 organisations de la société civile, particuliers et entreprises privées qui, à travers toute l’Union européenne, ont fait preuve, dans une mesure exceptionnelle, de solidarité et de responsabilité civique pour lutter contre la pandémie et atténuer ses terribles répercussions. En 2019, le prix de la société civile a mis à l’honneur l’égalité entre les femmes et les hommes et l’émancipation des femmes.

Nous vous invitons à encourager les organisations de la société civile de votre pays à se porter candidates à l’édition 2021 du prix de la société civile du CESE et à contribuer ainsi à donner à des projets utiles la reconnaissance qu’ils méritent.