Par le groupe des employeurs du CESE

À la suite de la récente publication des prévisions économiques de l’automne 2020 de la Commission européenne, le groupe des employeurs a fait une déclaration sur l’initiative de son président Stefano Mallia. Le groupe approuve les prévisions économiques de l’automne 2020 de la Commission européenne, selon lesquelles la recrudescence de la pandémie a enrayé la reprise économique de l’Europe. Il souligne toutefois que le haut niveau d’incertitude qui prévaut actuellement pourrait affaiblir la précision des prévisions économiques d’automne, et que l’économie pourrait subir un contrecoup encore plus important que ne l’anticipe la Commission européenne.

Afin de relancer l’économie, le groupe des employeurs préconise notamment les mesures suivantes:

  • Favoriser l’innovation et renforcer l’autonomie des jeunes entreprises contribueront non seulement à protéger les emplois actuels, mais aussi à en créer de nouveaux, réduisant ainsi les inégalités existantes entre ceux qui occupent un emploi et ceux qui n’en ont pas.
  • Il convient d’accorder une attention particulière aux outils de solvabilité, le cas échéant, afin de soutenir les entreprises viables qui souffrent d’une pénurie de liquidités et de faciliter, dans le même temps, la liquidation ordonnée de celles qui ne sont plus à la page. La meilleure réponse politique consiste à tenir les engagements pris au titre de l’instrument «Next Generation EU».
  • Des efforts synchronisés sur le plan budgétaire sont nécessaires afin d’éclaircir les perspectives de chacun. La politique budgétaire doit jouer un rôle de premier plan dans la relance, en veillant à ce que le niveau des dépenses ne compromette pas inutilement la solidité budgétaire.
  • Dans le cadre des négociations entre l’UE et le Royaume-Uni, il est impératif que les deux parties restent déterminées à faire tout leur possible pour trouver en temps utile un accord qui offre aux entreprises un environnement concurrentiel sain, alliant une bonne accessibilité du marché et des conditions de concurrence équitables.

Le texte intégral de la déclaration peut être consulté à l’adresse suivante: https://europa.eu/!nK46cT