Going local

This page is also available in:

  • Ongoing (updated on 17/02/2024) - Bureau decision date: 13/02/2024
    Reference
    ECO/646-EESC
    Employers - GR I
    Italy
    Plenary session number
    588
    -
  • Ongoing (updated on 19/02/2024) - Bureau decision date: 18/01/2024
    Reference
    ECO/640-EESC
    Workers - GR II
    Italy
    Plenary session number
    590
    -

    The Territorial Agenda (TA) 2030 is an inter-governmental declaration with no direct legal, financial or institutional implementation instrument. The application of the Territorial Agenda 2030 relies on informal multilevel cooperation between Member States, sub-national authorities, the European Commission, the European Parliament, the European Committee of the Regions, the European Economic and Social Committee, the European Investment Bank and other relevant players.

    The TA 2030 envisages a stocktaking in 2024 including a review of the governance system and implementation progress. This review has slowly started during the Spanish EU Presidency in 2023 and will continue with the Belgian Presidency. As the focus is expected to be on governance and implementation, civil society organisations and the EESC have to play more active role in the governance of the TA 2030 and contribute to the priorities that have been set.

  • Adopted on 13/12/2023 - Bureau decision date: 25/01/2023
    Reference
    ECO/612-EESC-2023-2023-00848
    Diversity Europe - GR III
    Greece
    Plenary session number
    583
    -

    L’une des principales conclusions du 8e rapport sur la cohésion est que, bien que la cohésion et la convergence entre les régions de l’Union européenne se soient améliorées, des lacunes subsistent, en particulier dans les régions moins développées, liées à leurs caractéristiques territoriales. Les îles de l’UE, les zones de montagne et les zones à faible densité de population sont encore confrontées à de nombreux défis en termes de croissance, de revenus et de disparités. Dans ces régions, il y a encore beaucoup d’écarts en termes d’emploi et d’investissement, l’exclusion sociale est évidente et les disparités entre les sexes n’ont pas diminué. 

    EESC opinion: Les principaux défis rencontrés par les îles et les zones montagneuses et faiblement peuplées de l’UE
  • Adopted on 14/06/2023 - Bureau decision date: 23/01/2023
    Reference
    ECO/610-EESC-2023
    Workers - GR II
    Lithuania
    Plenary session number
    579
    -

    Le déplacement de travailleurs qualifiés hors des régions qui souffrent déjà d’un faible développement économique risque de compromettre davantage le potentiel de croissance et de développement de ces régions. Une telle «fuite des cerveaux» des régions vulnérables de l’UE peut donc contribuer à élargir les disparités territoriales, allant à l’encontre de l’objectif de cohésion territoriale énoncé à l’article 174 du TFUE. Compte tenu de l’incidence transfrontière de ces évolutions, la Commission estime qu’une action au niveau de l’UE est nécessaire.

    EESC opinion: Exploiter les talents dans les régions de l’UE
  • Adopted on 21/09/2022 - Bureau decision date: 22/02/2022
    Reference
    ECO/588-EESC-2022
    Employers - GR I
    Czech Republic
    Workers - GR II
    Romania

    La charte de Leipzig en tant que volet stratégique de la politique urbaine en Europe a récemment été modifiée par l’accord de Ljubljana que la Commission a adopté le 26 novembre 2021. Il marque le début d’une nouvelle phase du programme urbain de l’UE. Dans ce contexte, la future présidence tchèque de l’UE demande au CESE d’examiner comment ces changements pourraient avoir une incidence sur la création de nouveaux partenariats thématiques. La présidence tchèque pose notamment les questions suivantes: 
    Que faut-il prendre en considération lors de la mise en œuvre du nouveau thème des communautés urbaines et de la participation des citoyens? 
    Quels devraient être les seuils pour créer un mécanisme opérationnel permettant de renforcer la position des citoyens et des groupes de citoyens afin de réaliser les partenariats de coopération ciblés.

    EESC opinion: Partenariats thématiques dans le cadre de l’accord de Ljubljana
  • Adopted on 16/07/2020 - Bureau decision date: 16/07/2019
    Reference
    TEN/702-EESC-2019
    Workers - GR II
    France
    Information report: Évaluer l’union européenne de l’énergie — La dimension sociale et sociétale de la transition énergétique
  • Adopted on 16/07/2020 - Bureau decision date: 22/01/2019
    Reference
    TEN/701-EESC-2019
    (Italy
    Information report: Évaluation des orientations du réseau transeuropéen de transport (RTE-T) 2013-2020
  • Reference number
    24/2019

    Des candidats des principaux partis en lice pour les élections au Parlement européen (PE) ont participé le 10 mai dernier à une table ronde organisée à Madrid par le Comité économique et social européen (CESE), lors de laquelle ils se sont déclarés partisans d’une réforme des institutions de l’Union européenne qui permettrait, notamment, de renforcer le rôle de la société civile organisée dans la construction européenne.

  • Débat

    Le CESE est convaincu que les îles, les régions montagneuses et les zones à faible densité de population sont confrontées à des défis importants et qu’il existe une base juridique solide qui oblige l’UE à prendre des mesures pour relever ces défis. 

    Dans ce contexte, la société civile organisée a un rôle important à jouer et, à travers ce débat, l’objectif est de trouver les meilleures pratiques et solutions pour que ces régions puissent mieux performer et se remettre des crises multiples. C’est pourquoi la section CESE-EC a décidé d’organiser ce débat public dans le cadre de l’avis d’initiative du CESE intitulé «Principaux défis auxquels sont confrontées les îles de l’UE, les zones de montagne et les zones à faible densité de population».

  • L’insularité est considérée comme une caractéristique géographique permanente et immuable qui entraîne des coûts supplémentaires (transport, énergie, gestion des déchets, services publics, biens et services de nécessité) qui entravent le développement et la compétitivité des îles, tout en les exposant particulièrement à la perte de biodiversité et au changement climatique. La société civile organisée a un rôle important à jouer et à relever tous ces défis et, grâce à ce débat, l’objectif est de trouver les meilleures pratiques et solutions afin que les îles de l’UE puissent mieux se préparer et se remettre des multiples crises.