Jeunesse

This page is also available in

Displaying 1 - 10 of 145

Pages

Opinion
En cours (updated on 03/12/2021)
Référence: 
SOC/706-EESC-2021

Le CESE se félicite de la proposition visant à proclamer 2022 l' «Année européenne de la jeunesse». Des indicateurs clairs doivent être élaborés pour l’Année. Ceux-ci devraient se concentrer sur l’impact sur les politiques et les travaux intersectoriels au-delà des activités organisées. Le CESE plaide en faveur d’un budget plus ambitieux et souligne la nécessité de veiller à ce que des groupes plus difficiles à atteindre soient inclus dans cette année. Se félicitant des travaux envisagés dans le cadre de cette Année dans le domaine des relations extérieures, il souligne le rôle important que les politiques de la jeunesse, relativement bien développées en Europe, peuvent jouer dans notre voisinage et au-delà. Il souligne la nécessité pour toutes les institutions de développer davantage la voix des jeunes dans leurs propositions politiques.

Avis du CESE: Année européenne de la jeunesse 2022

Opinion
Adopté on 18/09/2020
Référence: 
SOC/634-EESC-2020

Dans cet avis d’initiative, le CESE exhorte l’Union européenne à développer une approche cohérente et harmonisée de la protection des MENA en Europe. Il invite la Commission européenne à établir une Directive relative à la protection des MENA qui aurait comme corollaire l’intérêt supérieur de l’enfant. Le principe de l’«intérêt supérieur de l’enfant» devrait primer sur toute autre disposition de droit national et international. Le CESE invite les États membres à évaluer la minorité en s’appuyant sur un faisceau d’indices, aux premiers rangs desquels les déclarations de l’intéressé, les documents d’état civil présentés et les entretiens conduits avec l’intéressé. Il invite, en l’absence de réelle fiabilité des tests osseux, à les cesser purement et simplement.

Avis du CESE: La protection des mineurs isolés migrants en Europe (avis d’initiative)

Opinion
Adopté on 15/05/2019
Référence: 
SOC/611-EESC-2018

L'objectif de l'avis, demandé par la présidence roumaine, est d'explorer les mesures et les initiatives à prendre aux niveaux européen et national afin de promouvoir la philanthropie organisée et d'éliminer les obstacles sur le marché intérieur qui entravent la réalisation de son plein potentiel, afin de maximiser sa contribution aux valeurs de l'UE telles que la cohésion, la justice sociale et les politiques européennes, ainsi qu'à la compétitivité de l'économie européenne.
L'avis devrait alimenter le programme de la présidence roumaine et les priorités politiques de la nouvelle Commission.

Avis du CESE: La philanthropie européenne: un potentiel inexploité (avis exploratoire à la demande de la présidence roumaine)

Opinion
Adopté on 20/03/2019
Référence: 
SOC/617-EESC-2019

Dans le présent avis, le Comité approuve, sans formuler d'observations, la proposition de la Commission relative aux ressources allouées à la dotation spécifique de l'Initiative pour l'emploi des jeunes.

Avis du CESE: Ressources affectées à la dotation spéciale allouée à l’initiative pour l’emploi des jeunes (amendement)

Opinion
Adopté on 17/10/2018
Référence: 
SOC/603-EESC-2018-04028-00-00

Dans son avis, le CESE se félicite de l'engagement en faveur du Corps européen de solidarité (CES) renouvelé, dont le budget est augmenté et la participation élargie. Il apprécie également la fusion avec l’initiative des volontaires de l’aide de l’Union européenne. Le Comité estime qu'à l'avenir, l'UE devra développer deux programmes de soutien indépendants, l'un destiné aux jeunes et l'autre au volontariat.

Avis du CESE: Corps européen de solidarité (2018)

Opinion
Adopté on 06/12/2017
Référence: 
SOC/565-EESC-2017-02650-00-00-AC-TRA

L’avis porte sur la prévention de la radicalisation des jeunes. Dans le cadre de celui-ci, le terme de radicalisation est entendu comme un processus par lequel des individus ou des groupes évoluent vers l’extrémisme en allant jusqu’à utiliser, promouvoir ou défendre la violence pour parvenir à leurs fins. L’avis met en évidence les actions entreprises par la société civile et appelle à la poursuite des efforts sur l’adoption d’une démarche européenne cohérente, comprenant un soutien, un financement et une coordination efficaces et durables de la part de l’UE.

Avis du CESE: Coopération avec la société civile en vue de prévenir la radicalisation des jeunes (avis d’initiative)

Opinion
Adopté on 16/09/2015
Référence: 
SOC/521-EESC-2015-00802-00-00-ac-tra
Session plénière: 
510 -
Sep 16, 2015 Sep 17, 2015

Avis du CESE: Reconnaissance des compétences et qualifications acquises dans le cadre d'apprentissages non formels et informels – la contribution pratique de la société civile organisée

Pages