Marchés financiers

This page is also available in:

  • Crowdfunding

    Le cadre européen en matière de financement participatif qui est proposé par la Commission européenne contribuera à mettre en place une union des marchés des capitaux, à encourager l’innovation et à soutenir les entrepreneurs et les PME dans l’ensemble de l’Union. Tel est le message formulé par le Comité économique et social européen (CESE) dans un avis récemment adopté, où il soutient fermement les propositions de la Commission. Le cadre réglementaire proposé, à savoir un 29e régime, qui coexistera avec les 28 régimes nationaux, permettra en particulier aux petites entreprises jeunes et innovantes de rechercher des financements dans tous les États membres de l’UE.

  • Financial technology

    Le CESE estime que le plan d’action de la Commission européenne est une bonne base, mais que des mesures supplémentaires sont nécessaires pour exploiter pleinement le potentiel de la technologie financière et garantir la sécurité et la protection à tous les acteurs du marché.

  • NPLs

    Le CESE se félicite des propositions présentées par la Commission européenne au sujet des prêts non performants, mais recommande une analyse d’impact spécifique afin de garantir l’adéquation et l’efficacité des mesures qu’elle propose

  • Foreign Direct Investment

    Il convient d’accorder une attention particulière aux investissements dans des domaines sensibles tels que les infrastructures et les installations clés, déclare le CESE

  • Financial integration

    Tout en approuvant les propositions de réforme présentées par la Commission européenne, le CESE demande que les principes de subsidiarité et de proportionnalité soient appliqués

    Lors de sa session plénière de février, le Comité économique et social européen (CESE) a insisté sur la nécessité de mieux intégrer la surveillance financière et de la renforcer afin de faire des progrès en vue de l’achèvement de l’union des marchés des capitaux (UMC).

  • De nouvelles mesures doivent être prises au niveau national et européen pour contrecarrer les effets des crises futures

    Les États membres de l’UE doivent d’urgence travailler à bâtir une UEM stable, prospère et plus résiliente: voici l’une des principales conclusions d’un débat public sur l’achèvement de l’Union économique et monétaire (UEM) que le Comité économique et social européen (CESE) a organisé le 29 janvier 2018.

  • Reference number
    9/2017

    Il est crucial de stimuler la croissance économique; seule une économie forte permettra à l’Europe de mieux relever les défis politiques et sociaux auxquels elle est confrontée. Tel est l’un des principaux messages des avis adoptés hier par le CESE à Bruxelles. Le CESE demande que davantage d’investissements — publics comme privés — soient réalisés directement dans les pays qui en ont le plus besoin. L’organe de l’UE représentant la société civile estime également que le plan Juncker ne suffit pas ...

  • Reference number
    3/2017

    Le CESE a tenu aujourd'hui un débat sur l'état de l'économie européenne et les perspectives d'approfondissement de l'Union économique et monétaire (UEM) avec Pierre Moscovici, Commissaire européen chargé des Affaires économiques et financières, de la fiscalité et des douanes. Les membres du CESE ont transmis par le biais du Commissaire Moscovici un message clair aux prochaines réunions de l'Eurogroupe, de l'Ecofin et du Conseil européen que les citoyens et les acteurs économiques européens ont besoin d'urgence d'un sentiment d'appropriation et d'orientation de la part des dirigeants européens, notamment lors de la discussion des blocs manquants d'une véritable UEM. Le processus d'intégration de l'UE et l'euro peuvent ..

  • Reference number
    72/2016

    La semaine dernière, le Conseil des ministres a décidé de procéder à une extension du Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI 2.0), en mobilisant 500 milliards d’EUR d’investissements supplémentaires d’ici à 2020. La session plénière du CESE a appelé aujourd’hui à le mettre en œuvre sans délai, à en assurer une couverture géographique équilibrée dans toute l’Union et à garantir la mobilisation de capitaux privés.  Comme l’a expliqué M. Alberto Mazzola, rapporteur du CESE sur l’EFSI: «Nous proposons, tout en garantissant l’utilisation appropriée des fonds, de mobiliser encore davantage les capitaux privés: le marché obligataire et ...