Le CESE ouvre l’appel à candidatures pour son prix de la société civile, qui portera sur la santé mentale

Organisations de la société civile, particuliers et entreprises privées peuvent désormais soumettre leurs projets à but non lucratif dans l’espoir de décrocher ce prix du CESE, axé sur le soutien au bien-être mental des Européens

Le Comité économique et social européen (CESE) a lancé la quatorzième édition de son prix de la société civile. En choisissant la santé mentale comme thème de cette année, le Comité récompensera des projets à but non lucratif créatifs et innovants qui aident les personnes souffrant de troubles mentaux et créent un environnement favorable à leur bien-être mental, que ce soit au niveau individuel ou dans le cadre d’un effort collectif.

Un montant total de 50 000 EUR sera attribué à cinq lauréats au maximum.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 septembre 2023 à 10 heures (heure de Bruxelles).

La cérémonie de remise des prix aura probablement lieu lors de la Semaine de la société civile du CESE au printemps 2024.

L’objectif du prix de la société civile, une initiative phare du CESE, est de sensibiliser le public à la contribution exceptionnelle que la société civile peut apporter à la création d’une identité et d’une citoyenneté européennes ainsi qu’à la promotion des valeurs communes sur lesquelles se fonde l’intégration européenne. Le prix porte chaque année sur un thème différent qui présente un intérêt particulier pour l’UE.

QUI PEUT POSER SA CANDIDATURE?

Toutes les organisations de la société civile officiellement enregistrées dans l’Union européenne et agissant au niveau local, régional, national ou européen peuvent déposer leur candidature. Le prix est également ouvert aux particuliers résidant dans l’UE, ainsi qu’aux entreprises enregistrées ou opérant au sein de l’Union, pour autant que leurs projets soient strictement sans but lucratif.

Pour être admissibles, les initiatives et projets doivent tous être mis en œuvre sur le territoire de l’Union. Ils doivent avoir déjà été mis en œuvre ou être toujours en cours. Sont exclus ceux qui ont été planifiés mais dont la mise en œuvre n’avait pas encore commencé au 30 septembre 2023.

La liste complète des conditions de participation et le formulaire de candidature en ligne sont disponibles sur notre page web.

QUELS SONT LES THÈMES RECEVABLES POUR LES PROJETS?

Pour être recevables, les projets présentés doivent couvrir au moins une des thématiques énumérées dans la liste des critères d’admissibilité publiée dans les Règles relatives à la 14e édition du prix de la société civile du CESE, disponibles sur la page web du CESE consacrée à l’événement.

Les projets peuvent notamment se concentrer sur la prévention des risques psychosociaux au travail, la lutte contre ceux-ci et la promotion d’une culture fondée sur la solidarité sur le lieu de travail; sur la sensibilisation des personnes présentant un risque de problèmes de santé mentale; sur la fourniture d’interventions de crise, et sur la prestation de services de santé mentale axés sur la personne.

Ils peuvent également répondre aux besoins des groupes défavorisés et des populations vieillissantes en matière de santé mentale ou promouvoir le bien-être mental des enfants et des adolescents, en abordant des questions telles que la consommation de drogues, la toxicomanie, la cyberdépendance, la violence des jeunes et le harcèlement.

Les projets axés sur le travail de proximité, visant par exemple à donner aux communautés locales les moyens d’agir, à constituer des réseaux pour la participation sur le terrain ou à mettre en place un environnement propice à la santé mentale, pourront également être retenus. L’amélioration des connaissances en matière de santé mentale et la lutte contre la stigmatisation, qui dissuade souvent les gens de chercher de l’aide, sont également des sujets acceptables.

Le CESE espère que son prix récompensera et mettra en lumière les efforts déployés jusqu’à présent par des acteurs non étatiques pour aider les personnes qui sont aux prises avec des problèmes de santé mentale. Il entend de même encourager les projets en cours et en inspirer de nouveaux, afin de souligner la contribution que ceux-ci peuvent apporter lorsqu'il s’agit d’inverser la courbe de croissance explosive que connaît cette épidémie silencieuse au sein de l’UE.

Pour poser votre candidature, cliquez ici.

EN SAVOIR PLUS SUR LE THÈME DE CETTE ANNÉE

Durant la pandémie de COVID-19 et à l’issue de celle-ci, l’Europe a connu un pic sans précédent d’affections et de troubles de la santé mentale. L’anxiété et la dépression ont particulièrement touché les personnes âgées et les groupes vulnérables, mais aussi et surtout les jeunes, les chiffres montrant que, dans plusieurs pays d’Europe, le taux de symptômes dépressifs a plus que doublé chez les personnes âgées de 18 à 29 ans.

Face aux lourdes conséquences des problèmes de santé mentale sur sa population, sachant qu’environ 4 % des décès annuels sont attribués à des troubles de la santé mentale et du comportement et que les coûts directs et indirects de ce phénomène représentent près de 4 % de son PIB, l’Union européenne a inscrit cette problématique parmi ses principales priorités politiques.

Le CESE a également placé la santé mentale au cœur de ses travaux. Il a plaidé en faveur d’une législation contraignante pour prévenir les risques psychosociaux au travail et préconise un renforcement des mesures européennes et nationales visant à promouvoir la santé mentale.

En consacrant l’édition 2023 de son prix à ce thème essentiel, le CESE souhaite reconnaître le rôle crucial joué par la société civile dans le traitement et la prévention des troubles de la santé mentale. La société civile comble les lacunes du système de santé publique en répondant aux besoins uniques des groupes vulnérables. Grâce à ses liens étroits avec les communautés locales, elle fournit une aide de première ligne, tant formelle qu’informelle, qui lui permet d’atteindre des populations souvent négligées.

LES PRÉCÉDENTES ÉDITIONS DU PRIX DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

En 2022, le prix du CESE a exceptionnellement porté sur deux thématiques: la jeunesse et l’Ukraine. En 2021, il a mis à l’honneur des projets climatiques promouvant une transition juste. En 2020, le CESE a exceptionnellement remplacé son prix de la société civile par un prix de la solidarité civile consacré à la lutte contre la COVID-19. Parmi les autres thèmes couverts par les éditions précédentes figuraient l’égalité des sexes et l’émancipation des femmes, les identités européennes et le patrimoine culturel en Europe, ainsi que la migration.

Work organisation