La communication pendant la crise

Dans ce dernier épisode de la série, réalisé en français, Isabel Caño Aguilar, vice-présidente du CESE responsable pour la communication, parle de l'expérience de la COVID. Elle nous décrit comment la pandémie a modifié tout le travail de communication du CESE en faisant de la solidarité et de l'engagement les mots-clés de tout son travail et de toutes ses initiatives, à commencer par le Prix de la solidarité civile 2020. Pour la vice-présidente, "rien ne sera plus comme avant après cette pandémie. Mais nous avons la responsabilité de réagir, de faire une Europe plus forte. Les citoyens et les citoyennes européennes nous demandent de le faire".

Dessine-moi... (Draw me...)

La rubrique «Dessine-moi…» arrive à son terme. Ces derniers articles enrichissent le florilège des témoignages qui nous a accompagnés depuis le début de la pandémie. Ces évocations sincères de ce temps d’isolement involontaire nous touchent, nous incitent à chercher la beauté chez les autres, à être plus attentifs au sens de la vie et plus sensibles à l’importance de saisir les instants dans le cours du temps et de l’espace.

Langues disponibles:

Éditorial

En notre époque de transformations accélérées, nous avons pu constater toute la fragilité de nos démocraties, de nos sociétés et de notre planète. 

J’ai pris mes fonctions de président en avril 2018, persuadé que nous devions redécouvrir l’esprit humaniste de la Renaissance afin d’accélérer notre progression sur la voie d’une Europe durable. Dans le sillage du Brexit et à l’approche des élections européennes, j’ai eu la conviction que la société civile avait un rôle crucial à jouer pour aiguiller notre économie vers des modèles plus durables et intelligents.

Alors que nous sommes dans le mois où s’achève mon mandat, je suis en mesure d’affirmer que l’Europe a une nouvelle fois fait la preuve de sa résilience. Les nationalistes et les eurosceptiques ont essuyé une défaite lors des élections européennes, et la pandémie de COVID-19 a incontestablement porté un coup sévère à leurs discours fallacieux. L’Union européenne a pris des mesures sans précédent et, en l’espace de quelques mois, a brisé des tabous qui semblaient gravés dans le marbre, en assurant la protection de ses citoyens et de ses collectivités et en investissant dans une stratégie forte et tournée vers l’avenir, qui a suscité le plus large consensus jamais dégagé.

À vos agendas

6 et 7 octobre 2020, Bruxelles, Belgique
Journées d’accueil des nouveaux membres du CESE

27, 28 et 29 octobre 2020, , Bruxelles, Belgique
Renouvellement – Session plénière du CESE

Karolina Dreszer-Smalec: «Coronavirus: enseignements tirés»

En mars 2020, nous avons commencé à comprendre que la pandémie de COVID-19 n’était pas seulement un crise sanitaire mais qu’elle influencerait également de nombreux aspects de notre vie. Il était également clair pour les associations et les militants que nous serions confrontés à de nouveaux défis dans le cadre de nos activités ordinaires. Il s’est avéré que la situation était encore pire que ce que nous avions prévu.

Martin Siecker: Dans la vie, il faut toujours voir le bon côté des choses

2 000 caractères suffisent-ils pour décrire les pensées qui m’ont traversé ainsi que les expériences et les émotions que j’ai vécues pendant la crise liée à la COVID-19? Un caractère par siècle, ce n’est pas beaucoup pour un événement aussi profondément dévastateur. Quoi qu’il en soit, les pensées qui me viennent sont désordonnées et très personnelles.

Jože Smole: «De la crise, nous sommes sortis ensemble et plus forts»

Nous avons été confrontés à une situation telle que nous n’en avions jamais connu. Le virus s’étant répandu aussi rapidement qu’il n’avait surgi soudainement, un strict confinement a été décrété dans tout le pays. Comme ce cas de figure était une première, nous n’avions aucune expérience quant à la manière d’y faire face avec un maximum d’efficacité.

Janusz Pietkiewicz: les services d’intérêt général et la pandémie

Fin février-début mars, alors que des études et des débats étaient en cours, nous avons participé aux réjouissances de la martenitsa avec nos amis bulgares, comme nous le faisons chaque année à la même époque. Nous avons porté de fins bracelets faits de fils rouges et blancs tressés et reçu des petites poupées en laine comme porte-bonheur.

Giulia Barbucci: Ces derniers mois, la voix des syndicats s’est fait entendre plus fort que jamais

11 mars, retour à Rome, à la maison. L’atmosphère est lourde et angoissée; l’Italie du Nord compte déjà des morts. Ma fille Ilaria est rentrée de Milan, où elle fait ses études, et Miriam, l’aînée, qui vit et travaille à Barcelone, est très préoccupée.

Dilyana Slavova – La COVID-19 m’a appris à ne pas remettre à demain mes projets de vie

Les conséquences de la pandémie ont fait réapparaître les frontières européennes, parfois à l’intérieur même d’un pays. On pourrait croire que dans ce contexte, les possibilités de coopération transnationale entre les régions et les villes se sont amoindries. En réalité, c’est tout le contraire qui s’est produit.

Claudine Otto: Une plus grande autonomie par rapport à la mondialisation doit se penser au niveau européen

Dès l’annonce du confinement, les rues se sont désertées. Ce qui frappe, c’est le silence. Finis la course aux occupations, les déplacements à l’étranger pour deux heures de réunion, les klaxons de la ville, le bus qui n’arrive pas...

Renate Heinisch: Surmonter ensemble la solitude

En tant que pharmacienne, pendant la pandémie de Covid-19, j’ai beaucoup travaillé sur la question de la médecine de genre. S’agissant de la COVID-19, notamment, dans le domaine de la santé psychique, les différences entre hommes et femmes sont manifestes.

Comparativement, chez les hommes, surtout parmi les plus jeunes, le nombre d’hospitalisations en unité de soins intensifs et de décès est supérieur à celui des femmes.

Laure Batut: Peur, résilience, et puis?

D’abord, la peur, et la stupeur

La peur, la vraie. Celle qui a tout arrêté, celle qui, au décompte funèbre de chaque soir, fait craindre pour ses très proches, très jeunes ou très âgés, très fragiles. Celle qui rappelle que les ténèbres rôdent, qu’elles attendent.

Bente Sorgenfrey – Me concentrer sur les aspects essentiels de ma vie

Lorsque la crise du coronavirus a éclaté au Danemark, le 11 mars dernier, mes collègues et moi-même nous sommes attelés à assurer la fermeture ordonnée des activités pour nos membres. De nombreux employés ont dû travailler depuis leur domicile, et d’autres ont été confrontés à des situations éprouvantes, dans les hôpitaux, les maisons de repos et les établissements de services qui sont restés ouverts tout au long de la crise. Il était impératif d’apporter des réponses claires et d’assurer une coopération étroite entre collègues. 

Arnaud Schwartz: Crises sanitaires, écologiques, sociales, économiques: pour un monde vivable, coopérons

Loin des replis nationalistes et de la tentation autoritaire, la coopération s’avère vitale à l’échelle européenne. Travailler entre États pour combattre le virus mais aussi pour lutter contre ses causes et ses conséquences est indispensable, d’autant plus que les pandémies futures – tout comme les pollutions, le dérèglement climatique ou encore la crise de la biodiversité – ne connaissent pas de frontières.

Nouvelles du CESE

Isabel Caño Aguilar, vice-présidente pour la communication: Ce n'est qu'un au revoir

Il y a un temps pour tout. Le temps est maintenant arrivé de se dire au revoir. Nous avons passé deux ans et demi ensemble. Depuis avril 2018 j'ai eu l'honneur d'être la Vice-Présidente pour la communication en compagnie de Milena Angelova, la Vice-Présidente pour le budget.

Milena Angelova, vice-présidente chargée du budget: choisir la meilleure ligne de conduite

L’Union européenne vit des moments cruciaux, et la situation évolue constamment. Elle a besoin d’efforts coordonnés et de synergies de la part de toutes les institutions, toutes les parties prenantes et tous les citoyens européens pour trouver la stratégie adéquate et réussir à relever tous les défis auxquelles elle fait face, et s’imposer comme un acteur fort sur la scène mondiale.

Intelligence artificielle: le droit de l’UE doit poser des limites sûres pour les applications à haut risque

En Europe, la reconnaissance biométrique pour le suivi, la surveillance et la détection des émotions ne peut avoir sa place dans l’intelligence artificielle axée sur le facteur humain: telle est la position que développe le CESE dans sa réponse au livre blanc de la Commission européenne sur l’intelligence artificielle, qu’il a adoptée lors de sa session plénière de juillet.

La stratégie de l’UE en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes ne doit pas négliger les effets néfastes de la crise de la COVID-19 sur les femmes

Le Comité économique et social européen (CESE) invite la Commission européenne à mettre rapidement en œuvre sa nouvelle stratégie en faveur de l’égalité entre les hommes et les femmes, tout en s’attaquant à l’incidence sexospécifique néfaste de la pandémie de COVID-19, qui a encore exacerbé les inégalités sociales et économiques existantes entre les hommes et les femmes en renforçant la violence à l’égard des femmes et différentes formes de discrimination à leur encontre.

La réalisation de la neutralité climatique sera largement tributaire de la capacité de l’UE à dialoguer avec ses citoyens

La réalisation de la neutralité climatique sera largement tributaire de la capacité de l’UE à dialoguer avec ses citoyens. La lutte contre le changement climatique et les défis liés à l’environnement sont devenus une priorité absolue de l’Union européenne. Du changement climatique à l’urgence climatique, celle-ci doit opérer des changements substantiels pour promouvoir une économie du bien-être.

Le CESE plaide en faveur d’un échange de données au service de l’économie numérique et collaborative

Le CESE demande instamment aux États membres de l’Union européenne d’intensifier leur coordination en matière fiscale aux niveaux européen et international, en ce qui concerne l’économie numérique et collaborative. Une coordination plus étroite des politiques fiscales applicables à ce nouveau secteur économique ainsi que la mise au point d’instruments et de solutions de travail permettraient d’améliorer le respect des obligations fiscales, de garantir une concurrence équitable et d’exploiter tout le potentiel de ce secteur.

Le CESE soutient l’Année européenne du rail en 2021

Le transport ferroviaire devrait jouer un rôle de premier plan dans la mobilité future de l’Union européenne et devenir la principale forme de transport. C’est la raison pour laquelle le CESE se félicite de la proposition de la Commission de proclamer 2021 Année européenne du rail.

Le CESE fait valoir le rôle essentiel du commerce pour favoriser une reprise durable de l’économie après la crise de la COVID-19

Lors de sa session plénière de juillet, le Comité économique et social européen (CESE) a adopté un avis sur le dernier rapport annuel de la Commission européenne concernant la mise en œuvre des accords de libre-échange (ALE), qui porte sur l’année 2018. Le CESE y souligne le rôle essentiel du commerce pour «promouvoir une reprise économique durable, et permettre aux entreprises de reconstruire et de réorganiser leurs chaînes de valeur mises à mal». Dans le même temps, il regrette que les travaux de suivi menés par la société civile restent «largement absents» du rapport de mise en œuvre.

La crise du coronavirus: le CESE déclare que les entreprises de l’Union européenne (UE) devraient repenser leur modèle commercial

Nous devons changer la manière dont nous faisons des affaires en Europe et dans le monde, mais les objectifs à long terme de l’UE en matière de croissance économique durable devraient rester les piliers de notre avenir, malgré la crise de la COVID-19.

Les modifications constantes compromettent l’achèvement du réseau transeuropéen de transport

L’évolution constante des priorités politiques nationales des États membres est un obstacle majeur à la mise en œuvre, dans les délais impartis, des projets relatifs au réseau transeuropéen de transport (RTE-T), et suscite des doutes quant à la possibilité d’achever le réseau central d’ici à 2030.

Réchauffement planétaire: le CESE invite à prendre de nouvelles mesures fiscales destinées à réduire les émissions de CO

La mise en place de nouvelles taxes et de mesures supplémentaires sur les émissions de CO2 contribuera à réduire le réchauffement, mais ne sera pas suffisante: en effet, le réchauffement de la planète risque de se poursuivre, à moins que l’on ne puisse retirer de l’atmosphère le CO2 déjà émis.

Une mondialisation sans réglementation accroît les inégalités, affirme le CESE

Renforcer la compétitivité, l’innovation et la création d’emplois par la voie d’un système commercial multilatéral renouvelé devrait être une priorité de la coopération réglementaire mondiale, affirme le Comité économique et social européen (CESE) dans un avis élaboré à l’initiative de Georgi Stoev et Thomas Student et adopté par le Comité lors de sa session plénière de juillet.

Nouvelles des groupes

Le CESE demande l’amélioration des clauses de sauvegarde agricoles dans les accords de commerce

Par le groupe des employeurs du CESE

La session plénière de juillet a été l’occasion d’adopter un avis d’initiative sur l’instauration de mesures de sauvegardes pour les produits agricoles dans les accords de commerce de l’UE.

Comment l’économie réagirait-elle si nous garantissions des normes minimales communes en matière de chômage dans toute l’Europe?

Par le groupe des travailleurs du CESE

La pandémie actuelle de COVID-19 a transformé la menace de crise en une dépression économique majeure, caractérisée par les plus fortes chutes de PIB enregistrées en temps de paix depuis un siècle, et a entraîné, pour des millions de citoyens, une perte d’emploi ou une réduction du temps de travail. Même s’ils ont pour vocation d’atténuer les répercussions d’une telle situation, nos systèmes sociaux, fortement affaiblis par des années d’austérité depuis la crise de 2008, sont en général aussi peu armés que l’étaient nos systèmes de santé pour faire face à une pandémie.

Publication d’une nouvelle étude intitulée «Trouver un nouveau consensus sur les valeurs de la société civile européenne et leur évaluation» commandée par le groupe «Diversité Europe» du CESE

Par le groupe «Diversité Europe» du CESE

Les organisations de la société civile organisée de France, d’Allemagne, d’Italie, de Grèce, de Hongrie et de Pologne partagent-elles une vision commune des valeurs de démocratie, d’état de droit et de solidarité?

La nouvelle étude intitulée «Trouver un nouveau consensus sur les valeurs de la société civile européenne et leur évaluation», menée par le Centre de politique européenne (EPC) pour le CESE à la demande de son groupe «Diversité Europe», révèle que dans les pays étudiés, les organisations de la société civile ont tendance à partager une définition similaire de ces valeurs, bien que leurs interprétations de la notion de solidarité soient plus variées que celles des notions de démocratie et d’état de droit.