You are here

Communauté européenne de l'énergie

Displaying 1 - 6 of 6
Adoptés on 19/04/2018
Référence: 
TEN/657-EESC-2018
Session plénière: 
534 - Apr 19, 2018

Le CESE se réjouit de la possibilité qui lui est offerte de formuler un avis le troisième rapport sur l’état de l’union de l’énergie élaboré par la Commission européenne, comme il l’a fait pour les premier et second rapports. Comme indiqué dans des avis précédents, le CESE soutient vigoureusement l’idée d’une union européenne de l’énergie. Il souhaite insister sur le fait qu’une telle union est pertinente non seulement pour certaines politiques sectorielles comme celles de l’énergie, des transports et de la lutte contre le changement climatique, mais qu’elle offre aussi la possibilité de rendre l’Europe plus démocratique, plus solidaire, plus compétitive et plus juste.

Avis du CESE: Troisième rapport sur l’état de l’union de l’énergie

Adoptés on 11/07/2018
Référence: 
TEN/660-EESC-2018
Session plénière: 
536 -
Jul 11, 2018 Jul 12, 2018

Le message essentiel de l’avis consiste à affirmer que la transition du système énergétique vers un approvisionnement en énergie neutre en carbone, décentralisé et numérique offre de grandes opportunités, en particulier aux régions accusant un retard structurel ainsi qu’aux zones rurales en Europe. Le développement des sources d’énergie renouvelables peut avoir des effets extrêmement positifs sur l’emploi, et être conçu de manière à donner un élan tout à fait nouveau à l’économie régionale. Il existe un potentiel pour permettre un renforcement mutuel des effets positifs de la politique énergétique et de la politique de cohésion de l’Europe. Le Comité économique et social européen (CESE) regrette que ni la Commission ni les États membres n’aient encore pris suffisamment la mesure de ce potentiel, sans parler de le concrétiser.

Avis du CESE: Les effets d’une nouvelle structure d’approvisionnement en énergie neutre en carbone, décentralisée et numérique sur l’emploi et sur l’économie régionale (avis d’initiative)

Adoptés on 17/07/2019
Référence: 
TEN/695-EESC-2019
Session plénière: 
545 -
Jul 17, 2019 Jul 18, 2019

Le CESE prend note du quatrième rapport sur l’état de l’union de l’énergie, soutient les objectifs de l’union de l’énergie et se félicite de l’accent mis sur l’engagement et la mobilisation de la société européenne en vue de s’approprier pleinement cette union.

Avis du CESE: Rapport sur l'état de l'Union de l'énergie

07/03/2018

En novembre 2017, la Commission européenne a publié son troisième rapport sur l’état de l’union de l’énergie. L’évaluation globale, par la Commission, des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de l’union de l’énergie est positive mais elle reconnaît qu’il reste encore beaucoup à faire. En particulier, elle promet que l’année 2018 sera une année d’engagement, assurant que les citoyens et la société civile sont mobilisés et s’approprient pleinement la transition énergétique en Europe. Le CESE a déjà souligné un certain nombre de défis à relever pour concrétiser la vision de la Commission consistant à placer le citoyen au cœur de l’union de l’énergie, ainsi que les progrès réalisés à cet égard.

31/05/2018

Bien que les avantages environnementaux de la transition vers des systèmes d'approvisionnement en énergie à faible émission de carbone aient été largement discutés, les effets économiques n'ont été abordés que de façon fragmentaire, par example à travers l'emploi dans le secteur des énergies renouvelables, la compétitivité croissante des coûts de l'énergie provenant de sources renouvelables, ou la montée de la pauvreté énergétique. En particulier, il est difficile de savoir comment les économies des diverses régions d'Europe sont affectées par le passage à un approvisionnement énergétique décentralisé et à faible émission de carbone. Cependant, comme le montrent les initiatives politiques récentes concernant les régions charbonnières et les îles, la transition énergétique de l'Europe a une dimension spécifiquement régionale.