Voisins de l’Est

This page is also available in

Les activités du CESE en ce qui concerne les voisins européens de l’Est associent l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine. L’objectif principal du CESE en ce qui concerne les pays européens voisins de l’Est consiste à renforcer les relations avec les organisations de la société civile de la région et à les associer à un dialogue auquel participent leurs décideurs politiques nationaux et la société civile organisée de l’Union européenne.

Les principaux mécanismes de coopération avec la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine sont les plateformes de la société civile qui complètent les organes politiques existant dans le cadre des accords d’association que l’Union européenne a passés avec ces pays. Les plateformes permettent aux organisations de la société civile de l’Union et des pays partenaires de suivre le processus de mise en œuvre et de préparer leurs recommandations aux autorités compétentes.

Du côté de l’Union, ces plateformes comprennent des membres du CESE ainsi que des représentants de grands réseaux européens de la société civile. Du côté des pays partenaires, ils représentent un large éventail d’organisations de la société civile. La composition des plateformes est fondée sur une représentation équilibrée de tous les groupes d’intérêt (organisations d’employeurs, syndicats et groupes d’intérêts divers).

Au sein du CESE, le comité de suivi «Voisins européens de lEst» a été créé en 2004 en tant qu’organe spécialisé chargé des relations avec la société civile dans les pays voisins de l’Est. Le comité de suivi se réunit généralement quatre fois par an et ses membres participent activement aux activités du partenariat oriental, comme les plateformes multilatérales du partenariat oriental et le forum de la société civile du partenariat oriental.

Displaying 41 - 50 of 71

Pages

La deuxième réunion de la plateforme de la société civile (PSC) UE-Géorgie aura lieu le 16 février 2017 au siège du CESE. La PSC est un complément des organes politiques qui existent dans le cadre de l'accord d'association UE-Géorgie et qui permet aux organisations de la société civile des deux côtés de faire le suivi du processus de la mise-en-ouvre et de préparer les recommandations à l'attention des autorités concernées tant qu'en Géorgie qu' à l'Union européenne.

16/02/2017

Les représentants des Groupes Consultatifs Internes Européens et Géorgiens, créés dans le cadre de la section Commerce et Développement Durable de l'Accord d'Association entre l'Union Européenne et la Géorgie, ont tenu leur deuxième réunion conjointe à Bruxelles le 30 novembre 2016. Les participants ont exprimé leur engagement Pour s'acquitter du mandat prévu au chapitre sur le commerce et le développement durable de l'Accord d'association, à savoir surveiller la mise en œuvre du chapitre et conseiller les parties à l'accord.

30/11/2016

Les représentants des groupes consultatifs internes européens et géorgiens, créés dans le cadre du chapitre sur le commerce et le développement durable de l'accord d'association entre l'Union européenne et la Géorgie, ont tenu leur première réunion conjointe à Tbilissi le 26 janvier 2016. Les participants ont exprimé leur engagement Pour s'acquitter du mandat prévu au chapitre sur le commerce et le développement durable de l'Accord d'association, à savoir surveiller la mise en œuvre du chapitre et conseiller les parties à l'accord.

 

26/01/2016

Le CESE et le Forum de la Société Civile EU-Russie organisent leur troisième rencontre conjoint, le 23 novembre 2016, à Versailles. L'objectif du séminaire conjoint est de discuter des sujets d'intérêt commun pour les sociétés civiles russes et européennes. À l'ordre du jour cette année seront la situation actuelle dans laquelle fonctionnent des sociétés civiles en Russie et en Europe, et des questions concernant la migration, notamment les bonnes pratiques et experiences par rapport à l'intégration des nouveaux arrivants dans les sociétés d'accueil.

23/11/2016

L'article 376 de l'accord d'association UE-Moldavie prévoit que chaque partie crée un groupe consultatif interne (DAG) sur le développement durable, chargé de fournir des conseils sur les questions relatives au chapitre Commerce et développement durable. Une réunion conjointe est organisée chaque année. La première réunion s'est tenue en juillet 2015.

17/10/2016
Réunion inaugurale

La réunion inaugurale de la plateforme de la société civile UE-Géorgie aura lieu le 16 juin 2016 à Tbilissi.  La Plateforme vient compléter les instances politiques existantes dans le cadre de l’accord d’association UE-Géorgie, et permet aux organisations de la société civile des deux parties de suivre le processus de mise en œuvre et d’élaborer des recommandations aux autorités compétentes tant en Géorgie ainsi que dans l’Union européenne.

La plate-forme de la société civile se compose de membres du CESE et de représentants des grands réseaux européens de la société civile, d’une part, et des représentants des organisations de la société civile géorgienne, de l’autre côté.

16/06/2016

La première et la première réunion de la Plateforme de la société civile UE-Moldavie (CSP) se tiendra le 10 mai 2016 au CESE. Le CSP complète les organes politiques existants dans le cadre de l'accord d'association UE-Moldavie et permet aux organisations de la société civile des deux parties de suivre le processus de mise en œuvre et de préparer des recommandations aux autorités compétentes tant en République de Moldova Union européenne.

Le CSP est composé de neuf membres des deux Parties, représentant le CESE et les grands réseaux européens de la société civile, d'une part, et des organisations de la société civile de Moldova, d'autre part.

10/05/2016

La 2e réunion de la plateforme de la société civile UE-Ukraine, prévue par l’accord d’association UE-Ukraine, établi en avril 2015, aura lieu dans les locaux du CESE à Bruxelles le 11 février 2016. Deux rapports par chaque partie seront examinés et adoptés au cours de la réunion — sur la politique énergétique et sur l’état de droit, l’accent étant mis sur la lutte contre la corruption. Une déclaration commune sera adoptée à la fin de la réunion pour être transmise au Conseil d’association UE-Ukraine, le comité d’association et la commission parlementaire d’association et des autres organismes et autorités.

11/02/2016

Pages