Construction navale

This page is also available in

Displaying 1 - 10 of 13

Pages

Adoptés on 18/04/2018
Référence: 
CCMI/152-EESC-2017

Le secteur européen des technologies maritimes joue un rôle majeur dans le domaine de l’emploi, puisqu’il offre plus de 500 000 emplois directs. Les chantiers navals et les entreprises qui fabriquent des équipements maritimes apportent une contribution considérable au développement économique des régions dans lesquelles ils sont situés, et ce tout au long de la chaîne d’approvisionnement, qui revêt une importance particulière pour les PME. Chaque emploi direct dans un chantier naval européen est corrélé en moyenne à sept autres emplois créés dans la région.

LeaderSHIP 2020 technologies maritimes

Adoptés on 29/04/2010
Référence: 
CCMI/69-EESC-2010-644

Dans le cadre de cet avis une audition (Le secteur naval européen face à la crise) était organizée à Vigo, Espagne, le 1 décembre 2009.

Le secteur naval européen face à la crise actuelle

Adoptés on 07/06/2004
Référence: 
CCMI/11-EESC-2004-478

AVIS COMPLÉMENTAIRE de la Commission consultative des Mutations industrielles sur la "Communication de la Commission au Conseil, au Parlement européen, au Comité économique et social européen et au Comité des régions – LeaderSHIP 2015 – Définir l'aveni...

Adoptés on 13/07/2011
Référence: 
CCMI/85-EESC-2011-1176

Dans le cadre de cet avis une audition (Le secteur européen de la construction navale Aides d'État et autres mesures) était organizée le 29 avril 2010, à Gdansk, Pologne.

Cliquez sur "Autres thèmes relatifs" en bas pour voir d'autres avis sur ce sujet.

Aides d'Etat à la construction navale (supplément d'avis)

Adoptés on 12/07/2012
Référence: 
NAT/557-EESC-2012-1595
Session plénière: 
482 -
Jul 11, 2012 Jul 12, 2012

Le Comité estime que l'on n'observe que peu de différence entre, d'une part, la proposition de règlement relatif au recyclage des navires et, de l'autre, le livre vert et le document de stratégie publiés précédemment sur le même sujet. Dans ces deux documents, les problèmes liés au démantèlement des navires notamment au Bangladesh, en Inde et au Pakistan ont fait l'objet d'une analyse rigoureuse qui a abouti à la conviction que des mesures fermes devaient être prises afin de changer la situation intolérable que connaissent ces pays. Les mesures envisagées dans la proposition de règlement ne permettent toutefois pas de résoudre les problèmes. Le CESE ne peut que conclure à l'absence évidente de la volonté politique nécessaire à cette fin.

Avis du CESE: Recyclage des navires

Adoptés on 13/02/2013
Référence: 
CCMI/103-EESC-2012-1769

La mer Méditerranée est la zone dans laquelle se concentre plus de 70 % du tourisme nautique mondial, entraînant des avantages très importants pour les pays côtiers. Ce tourisme est entravé par des réglementations nationales qui diffèrent entre elles, s'agissant par exemple de l'enregistrement des embarcations de plaisance, des certificats de conduite de bateaux, des mesures de sécurité ou de la fiscalité, pour citer les plus importants.

Industries nautiques: une mutation accélérée par la crise

Downloads: 

Infodossier CCMI/103

Adoptés on 10/12/2013
Référence: 
CCMI/111-EESC-2013-2301

Le Comité affirme que malgré des possibilités prometteuses et du fait de la persistance de la crise, les propriétaires de navires et les chantiers d'entretien, de réparation et de transformation restent confrontés à des goulets d'étranglement financiers, ce qui rend difficiles les conditions d'activité des entreprises face à une concurrence de plus en plus forte des pays tiers. Le sous-secteur que constituent l'activité d'entretien, de réparation et de transformation de navires doit collaborer étroitement avec la chaîne de valeur maritime, de manière à renforcer sa position et à obtenir des aides de l'UE, de ses États membres et des régions.

Le secteur européen de la réparation et de la transformation de navires: industrie résistante, compétitivité au niveau mondial et adhésion aux politiques de l'UE pour une croissance durable

Adoptés on 19/10/2016
Référence: 
CCMI/145-EESC-0000

La plupart des navires qui atteignent la fin de leur carrière économique sont mis au rebut de manière irresponsable en Inde, au Pakistan et au Bangladesh selon la méthode dite de l'échouage («beaching»). Ces bateaux sont en effet abandonnés sur des plages, où ils sont démantelés par des travailleurs non qualifiés, notamment de nombreux enfants, sans équipement approprié, ni protection d'aucune disposition en matière de santé et de sécurité contre les grandes quantités de substances dangereuses libérées lors des opérations de recyclage, et sans percevoir aucun salaire. Dans l'Union européenne seules quelques structures sont essentiellement spécialisées dans le recyclage de navires militaires, pour des raisons de sécurité.

Avis du CESE: La démolition navale et la société du recyclage

25/10/2016

Avez-vous déjà entendu parler de l’échouage? Il ne s’agit ni d’un sport de détente en plein air, ni d’un jeu en ligne amusant. Bien au contraire: sous ce terme d’apparence anodine se cachent des emplois parmi les plus rudes et les plus dangereux du monde .....

Pages