En mission pour la réduction des déchets: «Rien de neuf en 2022!»

Au Royaume-Uni, une distinction prestigieuse en matière d’action climatique vient d’être attribuée, pour son nouveau projet d’économie circulaire, à l’association britannique Cherwell Collective, qui a figuré parmi les lauréats du prix de la solidarité décerné l’année dernière par le CESE. En 2020, nous avons ainsi distingué cette entreprise à but non lucratif pour avoir, durant la pandémie de COVID-19, fourni de la nourriture à des citoyens dans le besoin tout en les initiant à la culture de leurs propres aliments et à une utilisation optimale de tout surplus alimentaire.

Depuis lors, l’organisation a utilisé la bourse dont est doté le prix du CESE pour intensifier son aide aux personnes vulnérables mais aussi pour progresser dans la mission qu’elle s’est assignée: réduire l’empreinte carbone de sa collectivité d’implantation. Elle est ainsi devenue le chef de file des parties prenantes au nouveau projet de «quartier général de l’innovation pour les déchets» (Waste Innovation Station Headquarters, WISH).

L’initiative s’inscrit dans une logique d’économie circulaire, où rien de neuf ne sera acheté tant que n’auront pas été épuisées toutes les possibilités de maintenir en usage les objets concernés. L’action a d’ores et déjà débuté, avec le lancement d’une campagne intitulée «Rien de neuf en 2022», qui demande aux citoyens de s’engager, pour l’année en cours et dans un secteur de production déterminé, à ne faire l’achat d’aucun produit neuf. Le projet a déjà soulevé un grand enthousiasme et obtenu un large écho au Royaume-Uni. Ce 25 janvier, le Fonds d’action communautaire en faveur du climat, institué par la Loterie nationale britannique, a attribué à Cherwell Collective une dotation grâce à laquelle elle financera son projet WISH.

Emily Connally, la fondatrice de Cherwell Collective, a expliqué au CESE qu’en décrochant le prix du Comité, son association à but non lucratif avait pu progresser à pas de géants.

«Le prix du CESE a été l’une de nos sources d’inspiration pour notre projet suivant et sert à boucler les financements pour nos activités. Je suis intimement convaincue que nous n’aurions pas pu réussir si cette récompense octroyée par le Comité ne nous avait pas ouvert des portes. Il a conféré une légitimité à notre entreprise, créée de fraîche date, et en a consacré le caractère novateur. Il nous a procuré des ressources libres de toute contrainte, si bien que nous avons pu sonder notre communauté pour connaître ses souhaits. Ces fonds, nous les avons mis de côté et utilisés pour répondre aux desiderata de nos utilisateurs», a déclaré Me Connally.

Les enquêtes menées ont montré que les consommateurs ne s’accordent pas sur la nécessité de tel ou tel produit alimentaire bien précis mais se rejoignent plutôt sur le souhait de recevoir «toute marchandise qui, a défaut, serait gaspillée».

C’est pour exaucer ce vœu que Cherwell Collective et ses partenaires ont monté le projet WISH, qui, atteignant une audience globale de plus de 50 000 personnes, vise à aiguiller la collectivité vers une diminution de son empreinte carbone, en menant une action de sensibilisation à son intention et en lui montrant concrètement comme réduire les masses de détritus.

Le projet WISH dispose en outre d’un musée interactif de la science, où chaque objet exposé a été fabriqué à partir de déchets et qui informe le public sur l’empreinte carbone de chacun d’entre eux, tout en réalisant des démonstrations et en fournissant des modules d’autoproduction pour diminuer les volumes de déchets, procéder à des réparations et faire baisser la consommation et la demande de nouvelles lignes de production.

«Nous demandons aux gens de prendre l’engagement de soutenir une économie circulaire. Il s’agit de réparer des objets ou les reconvertir, de céder ceux que l’on possède et, surtout, de résister à cette pulsion de les acheter à l’état neuf, alors que sont disponibles tant d’autres biens, que d’autres avaient aimés avant nous», explique Me Connally.

Nos félicitations à Emily et Cherwell Collective! En toute modestie, le CESE est on ne peut plus fier de vous et heureux d’avoir pu contribuer au projet fantastique qui est le vôtre!