You are here

Rapport sur l'état de l'Union de l'énergie

Avis du CESE: Rapport sur l'état de l'Union de l'énergie

Composition du groupe d'étude

Administrateur:  Kristian KRIEGER

Assistante: Vicentzia NEAGU

Prévu pour la réunion de section du 3 juillet 2019

Prévu pour la réunion plénière des 17-18 juillet 2019

Contenu essentiel du document de la Commission

 

Le CESE prend note du quatrième rapport sur l’état de l’union de l’énergie, soutient les objectifs de l’union de l’énergie et se félicite de l’accent mis sur l’engagement et la mobilisation de la société européenne en vue de s’approprier pleinement cette union.

Le CESE s’étonne de la déclaration de la Commission européenne qui affirme que «l’union de l’énergie est une réalité». L’union de l’énergie est peut-être une réalité sur le plan des décisions prises par l’UE, mais elle ne l’est pas encore dans la vie quotidienne des citoyens européens. Le CESE demande à la Commission européenne de continuer à faire usage de ses compétences, notamment juridiques, pour veiller à ce que les États membres respectent la législation européenne en matière d’énergie, y compris les objectifs en matière de climat et d’énergie à l’horizon 2020.

Le CESE insiste à nouveau sur le fait que l’Europe a besoin d’un «pacte social pour une transition énergétique portée par les citoyens», approuvé par l’UE, les États membres, les régions, les villes, les partenaires sociaux et la société civile organisée, de manière à s’assurer que la transition ne laisse personne de côté. Ce pacte devrait devenir la sixième dimension de l’union de l’énergie et couvrir tous les aspects sociaux, notamment la création d’emplois de qualité, la formation professionnelle, l’éducation et la formation des consommateurs, la protection sociale, des plans spécifiques pour les régions en transition qui connaissent des pertes d’emplois, la santé et la pauvreté énergétique. Cette initiative devrait faire partie du socle européen des droits sociaux.