Action de l’Union européenne à la suite de son adhésion à l’acte de Genève de l’arrangement de Lisbonne sur les appellations d’origine et les indications géographiques

This page is also available in

Avis du CESE: Action de l’Union européenne à la suite de son adhésion à l’acte de Genève de l’arrangement de Lisbonne sur les appellations d’origine et les indications géographiques

Points clé

Les indications géographiques (IG) représentent une ressource unique et précieuse pour les producteurs de l’Union Européenne dans un marché mondial de plus en plus libéralisé et concurrentiel. La Commission européenne devrait toujours agir dans l’intérêt de la protection des modèles de production et des systèmes de qualité reconnus au niveau mondial pour leur durabilité bénéfique aux consommateurs et aux producteurs. Le CESE souligne l'aspect positif que constitue le développement des signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine (SIQO) et se félicite de la proposition de la Commission européenne visant à protéger au niveau international les appellations d’origine et indications géographiques enregistrées, dans le cadre de l’accord de Genève.

Il convient en effet de proposer un système qui garantisse un traitement équitable de tous les producteurs européens qui souhaitent que leur indication géographique soit également reconnue au niveau international. Le CESE considère que les droits acquis par ces indications géographiques déjà enregistrées et protégés au niveau européen devraient être préservés pour éviter des pénalisations et des inégalités de traitement.

Pour plus d'informations veuillez contacter le secrétariat de la section INT.