Stratégie de l’UE en matière de financement numérique

EESC opinion: Stratégie de l’UE en matière de financement numérique

Points clés:

Le CESE:

  • salue le train de mesures sur la finance numérique et estime que la Commission va dans la bonne direction lorsqu’elle entend s’appuyer sur des acteurs de marché européens puissants pour mettre en place des services financiers numériques;
  • juge cependant primordial de ne pas négliger le rôle particulier des prestataires régionaux et/ou coopératifs ou mutualistes spécialisés dans le domaine financier;
  • souscrit à l’intention de la Commission d’envisager la création d’une plateforme de l’UE pour la finance numérique et recommande d’associer à ce processus les partenaires sociaux et les représentants de la société civile;
  • estime que, pour affronter les défis et les risques découlant de la transformation numérique, la réglementation des fournisseurs de technologies, la protection des consommateurs, l’octroi d’un accès aux services financiers, la résilience opérationnelle et la sécurité des réseaux et des systèmes d’information sont indispensables à la création du marché unique numérique des services financiers;
  • se félicite du projet GAIA-X, qui vise à bousculer la position dominante des États-Unis et de la Chine dans les services d’informatique en nuage, ainsi qu’à assurer la souveraineté de l’Union européenne en matière de données ou leur gouvernance grâce à un réseau d’informatique en nuage basé au sein de l’UE;
  • salue l’engagement de la Commission vis-à-vis du principe «même activité, mêmes risques, mêmes règles», qui est fondamental et représente l’une des clés pour relever les nouveaux défis, notamment celui d’assurer une surveillance identique.