La mesure de l'incidence sociale

Le CESE:

  • insiste sur la nécessité de consacrer davantage de temps à étudier ce thème complexe.
  • estime qu'une approche erronée ou précipitée pourrait contrecarrer l'intention des institutions de l'UE de soutenir le développement et la croissance du secteur de l'entreprenariat social. Le CESE invite dès lors la Commission à accorder la priorité à une sensibilisation accrue et à la pleine mise en œuvre de l'initiative pour l'entrepreneuriat social.
  • réaffirme que le processus d'évaluation de l'impact  est continu  et qu'il fait partie intégrante de l'activité de l'entreprise, il en constitue d'ailleurs un important outil de programmation stratégique.
  • recommande à la Commission également de faire mieux connaître les principes les plus communément utilises plutôt que de mettre au point une nouvelle méthode.
  • rappelle que les méthodes élaborées pour les règlements FESE et au PEIS doivent être testées, suivies de près et révisées si nécessaire, afin de veiller à ne pas entraver l'accès des entreprises sociales au financement par l'intermédiaire de ces instruments.

Autres avis du CESE sur le même sujet:

Audition publique sur l'entrepreneuriat social (organisée par le CESE en 2011)