Initiative citoyenne européenne — Sauvons les abeilles et les agriculteurs

EESC opinion: Initiative citoyenne européenne — Sauvons les abeilles et les agriculteurs

Points clés:

Le CESE:

  • tient tout d'abord à féliciter l'organisateur et à reconnaître l'engagement des citoyens pour cette réalisation, compte tenu de la difficulté à réunir toutes les signatures nécessaires. Il demande donc à la Commission d'apporter des réponses précises et concrètes aux demandes formulées par cette ICE;
  • regrette que la proposition principale de l'ICE, consistant en une élimination totale des pesticides de synthèse d'ici 2035, ne soit pas mise en avant dans le titre choisi : "Sauvez les abeilles et les agriculteurs". Par ailleurs, le CESE rappelle que de nombreux actes législatifs sont en préparation ou ont déjà été adoptés par la Commission en faveur des abeilles, des pollinisateurs, de la biodiversité, de l'utilisation durable des pesticides et du soutien aux agriculteurs dans la transition agro-écologique. Il reconnaît toutefois que ces mesures n'ont pas pleinement atteint leurs objectifs. Il invite donc la Commission à prendre des mesures supplémentaires pour atteindre plus efficacement ses objectifs ambitieux dans la pratique. Par exemple, il recommande de soutenir davantage l'agriculture de précision, l'agriculture numérique, la lutte biologique et la robotique, ainsi que l'agroécologie;
  • souligne la nécessité de prendre en compte les trois piliers de la durabilité (environnemental, social et économique), sans négliger la situation économique, souvent passée sous silence, dans un contexte essentiel de durabilité systémique et de souveraineté alimentaire;
  • demande à la Commission de réaliser des études d'impact avant toute décision, afin d'évaluer notamment les coûts de l'initiative pour la production agricole et l'économie, par rapport au coût financier de la perte de biodiversité pour les agriculteurs.