Biodiversité: les artistes s'engagent

Une nouvelle génération d’artistes place la biodiversité et la nature au cœur de sa pratique artistique. Pour cette nouvelle génération, l’écologie est bien plus qu'un thème de travail, elle porte leur rapport au monde. S’agissant d’écoféminisme, de post-anthropocentrisme, de relations inter-espèces, ils jouent pleinement leur rôle d’avant-garde et amorcent avec optimisme un avenir où la coopération l’emportera sur la compétition. Bien au-delà des enjeux environnementaux qui les touchent, les artistes apportent de nouvelles manières plus conviviales de penser et d’être au monde.

À l’occasion de l’exposition en ligne organisée ici, cinq artistes emblématiques ont été sélectionnés par les représentants de la délégation française du Comité économique et social européen, en reconnaissance de leur travail et en vue de porter ces thématiques sur le devant de la scène et dans le discours public.

Ces cinq artistes ont été choisis parmi les 21 lauréats du prix Planète Art Solidaire, remis en 2021 par l’organisation à but non lucratif Art of Change 21, avec le soutien de la Maison Ruinart. Ces 21 lauréats, tous âgés de moins de 40 ans, vivant en France et engagés en faveur de l’environnement ont été distingués parmi 257 candidats par un jury prestigieux, qui comptait notamment parmi ses membres Emanuele Coccia (philosophe), Emma Lavigne (présidente de la Collection Pinault), Pauline Lisowski (critique d’art) et Emmanuel Tibloux (directeur de l’EnsAD).

L'exposition organisée à 100 % sous forme virtuelle réunit ici une œuvre de chaque artiste avec son explication, ainsi qu'une courte vidéo dans laquelle chaque artiste s’exprime au sujet de son travail.

Cette initiative culturelle en ligne se déroule du 20 mai au 20 juin, dans le contexte de la présidence française du Conseil de l’Union européenne.

L’une des trois priorités de la section NAT du CESE s’intitule «Restaurer et préserver le capital naturel — Une planète saine pour des personnes en bonne santé». Le pacte vert pour l’Europe et son objectif de «pollution zéro» offrent à l’Union européenne une occasion de réaffirmer ses engagements antérieurs en faveur de l’environnement, tout en garantissant le bien-être de tous dans les limites de notre planète. Toutefois, le pacte vert pour l’Europe ne pourra être couronné de succès que grâce à la participation active de toutes les parties prenantes à tous les niveaux de gouvernance, de manière à garantir la mise en œuvre effective de la législation européenne en matière de climat et d’environnement. Pour suivre nos travaux:



Le commissariat de cette exposition est assuré par Alice Audouin, fondatrice et présidente d’Art of Change 21 et Stefano Vendramin, chef de projet Art of Change 21, en collaboration avec les représentants de la délégation française du Comité économique et social européen.