Stratégie en faveur de la biodiversité à l’horizon 2030

This page is also available in

Avis du CESE: Stratégie en faveur de la biodiversité à l’horizon 2030

Points clés

  • Le Comité économique et social européen (CESE) se félicite des efforts fournis par la Commission européenne pour mettre au point une stratégie en faveur de la biodiversité à l’horizon 2030 dans le contexte de la réalisation du pacte vert pour l’Europe et du cadre mondial pour la biodiversité proposé par la convention sur la diversité biologique.
  • Il convient d’accroître considérablement les efforts visant à protéger les ressources naturelles encore existantes dans l’UE grâce à des opérations constantes de sensibilisation et de communication en direction de la société et, en particulier, des jeunes, en mettant en évidence les aspects positifs de la défense de la biodiversité.
  • Pour atteindre cet objectif, le CESE estime, tout comme la Commission, qu’il est nécessaire d’accroître l’étendue des zones protégées, en particulier de celles qui sont strictement protégées, en limitant autant que possible l’impact sur l’agriculture et la sylviculture, bien que cela soit loin d’être suffisant pour mettre un terme au déclin de la biodiversité.
  • C’est la raison pour laquelle il y a lieu, de l’avis du CESE, d’accroître sensiblement les efforts visant à restaurer les habitats et à lutter contre le déclin des espèces, dû principalement à une mise en œuvre défaillante du cadre juridique et au financement insuffisant des mesures nécessaires.
  • Le CESE déplore que le nouveau cadre financier 2021-2027 ne contienne pas la moindre trace d’une intégration totale, efficace et cohérente de la biodiversité, et considère qu’il s’agit là d’un signe inquiétant des divergences importantes qui subsistent entre les paroles et les actes. 
  • Le CESE rappelle que la protection de la biodiversité ne doit pas être supportée économiquement par les agriculteurs et les propriétaires forestiers. La fourniture de ces «valeurs et biens publics» devrait plutôt constituer pour eux une source de revenus potentielle intéressante. Il considère que cette question doit faire l’objet d’une attention particulière dans le nouveau plan de relance économique au moyen d’investissements permettant, en fournissant du personnel et des ressources, de sauvegarder les objectifs de la stratégie.

Downloads

FAO: Highlights of FAO’s upcoming work on biodiversity