La réaction des organisations de la société civile à la pandémie de COVID-19 et aux mesures restrictives adoptées en conséquence en Europe

This page is also available in

Contexte

La pandémie actuelle de COVID-19 et les mesures restrictives adoptées de son fait en Europe ont touché et continuent de toucher tous les domaines de la société. Il va de soi que cet état de fait concerne également les organisations de la société civile (OSC), qui ont dû, par conséquent, adapter leurs activités, leurs actions de plaidoyer et leurs missions pour faire face à cette situation nouvelle.

Le groupe III entend analyser les conséquences de la pandémie sur les OSC, de manière à mettre en lumière les avantages que leurs actions peuvent procurer aux sociétés européennes, ainsi qu’à accroître la visibilité du Comité auprès des OSC.

Par conséquent, l’étude commandée aura pour objectif: 1) de cartographier les réponses des OSC européennes à la crise actuelle afin de mettre en évidence leurs apports et leurs contributions et de tirer les enseignements de leurs failles éventuelles et 2) d’exposer les principales conséquences et les défis majeurs pour les OSC dans le sillage de la crise.

Ce rapport se concentrera sur les éléments énumérés ci-après dans le cadre d’une approche thématique et axée sur le contenu, plutôt que par secteur et par pays:

  • les secteurs représentés par l’intermédiaire des catégories du CESE (Consommateurs et environnement — Économie sociale — Agriculture — Professions libérales — Vie associative — Artisanat et entreprises familiales);
  • dans ces domaines, les acteurs touchés par la crise;
  • les OSC présentes par le truchement des membres du groupe III du CESE.

Pour ce qui est de son contenu, ce rapport devrait étudier différents domaines, tels que les actions concrètes mises en place pour les groupes cibles ou destinées aux pouvoirs publics et les ressources mises en œuvre (et leur origine). En outre, il convient d’accorder une attention particulière aux résultats obtenus par les OSC, en faisant clairement ressortir la valeur et l’incidence de leurs actions sur le plan aussi bien quantitatif que qualitatif. Enfin, l’étude fournira une analyse de réussites et d’échecs ainsi qu’une série de recommandations à l’intention des décideurs et des OSC.

Il convient de considérer cette étude comme la première étape d’une approche à plus long terme qui prévoirait la réalisation d’autres études en 2021, afin de suivre et de comprendre les grands changements sociétaux provoqués par la crise actuelle, ainsi que d’y réagir, en s’attachant tout particulièrement au rôle des OSC, à leur fonctionnement et à leur existence dans les conditions nouvelles qui prévaudront après la crise.

Langues/zone géographique

L’étude devrait être réalisée en anglais.

Calendrier indicatif

Les travaux devraient débuter en juillet 2020 et se terminer en octobre 2020. Les résultats partiels intermédiaires des recherches devront être fournis tout au long de leur déroulement.

Contact

Send your expression of interest to participate or request for information to the following mail box (before the deadline mentioned below)

Date limite

mercredi, mai 20, 2020 - 23:59