Une industrie européenne plus forte au service de la croissance et de la relance économique. Mise à jour de la communication sur la politique industrielle COM(2012) 582 final

This page is also available in

Une industrie européenne plus forte au service de la croissance et de la relance économique. Mise à jour de la communication sur la politique industrielle COM(2012) 582 final

Une politique industrielle cohérente nécessite une bien meilleure gouvernance - la position du CESE

Le CESE se félicite vivement de l'attention portée à l'industrie européenne, telle qu'elle est mise en exergue par la Commission dans la mise à jour de sa politique industrielle d'octobre 2012.

Le présent avis réclame un changement de mentalité dans les États membres (EM) et au Conseil de l'UE. Il souligne la nécessité de prise de décision cohérente sur un large éventail de questions, et une gouvernance efficace au niveau européen. C'est alors seulement que la politique industrielle peut devenir un élément constitutif d'une initiative de croissance de l'UE dont il reste peu d'actions efficaces.

En dépit de la réduction des budgets, la situation économique actuelle difficile demande de concentrer visiblement son attention visible sur un secteur industriel dynamique ou, dans un certain nombre de pays, revitalisé. Le juste équilibre doit être trouvé entre l'assainissement budgétaire, les programmes nationaux de réforme et la politique industrielle en vue des investissements, de la création d'emplois et du renforcement de la confiance.

L'objectif ambitieux d'amener la part de l'industrie manufacturière à 20% du PNB d'ici 2020 nécessite des investissements importants et des ajustements de la politique. Le CESE invite la Commission, le Conseil et le Parlement européen à intensifier les politiques et les initiatives pour répondre à ce défi, ce qui permettra également de renforcer la position de l'Europe dans la dynamique mondiale en tant que concurrent et partenaire.

La diversité est un atout très précieux, mais la fragmentation est dommageable. En ligne avec la stratégie Europe 2020, l'UE a besoin d'une convergence optimale des 28 politiques nationales et industrielle de l'UE. La politique industrielle de l'UE devrait être un processus de partage des visions et des compétences nationales et de l'UE, dont, tout comme d'autres parties prenantes, les milieux d'affaires et les syndicats doivent être des partenaires à part entière. Tout en tenant compte des différences importantes entre les États membres dans la production économique, ils devraient tous bénéficier de l'échange de bonnes pratiques en matière de politique d'appui. L'UE et les États membres devraient encourager tout autant leurs pratiques autonomes dans la politique industrielle que le réseautage entre les États membres et les régions.

En plus d'un bon fonctionnement du marché unique, des conditions appropriées dans des domaines fondamentaux tels que l'innovation industrielle, les compétences, les qualifications et l'éducation, l'accès au financement, le développement durable, les services (aux entreprises), les barrières administratives, de l'énergie, le commerce et les relations extérieures devraient être mises en oeuvre dans un cadre communautaire cohérent, transparent et visible.

Downloads

Infopack CCMI/108