Rétablir des cycles du carbone durables

This page is also available in

Informations pratiques

  1. Composition du groupe d'étude
  2. Administratrices / Assistante responsables : Martine Delanoy / Judit Carreras Garcia / Anna Khatchatrian
  3. Contact

Contexte 

En 2019, le Pacte Vert Européen a établi l'objectif ambitieux de neutralité climatique pour l'économie de l'UE, à atteindre d'ici 2050. Cet objectif a été confirmé par l'adoption de la loi européenne sur le climat qui exige que les émissions et les absorptions de gaz à effet de serre (GES) à l'échelle de l'Union soient équilibrées au sein de l'Union au plus tard en 2050, et que l'Union s'efforce d'atteindre des émissions négatives par la suite.

Pour faire en sorte que l'économie de l'UE devienne neutre sur le plan climatique et que, par la suite, elle élimine plus de gaz à effet de serre qu'elle n'en émet, il convient d'envisager diverses options pour l'élimination et le stockage du carbone, ainsi que pour le recyclage du carbone provenant de la biomasse, des déchets et directement de l'air afin de remplacer le carbone fossile dans la production des carburants, des matériaux et des aliments de demain.

La stratégie "de la ferme à la table", qui fait partie du Pacte Vert Européen, prévoit le lancement en 2021 d'une nouvelle initiative de l'UE en faveur de l'agriculture carbonique, afin de récompenser les pratiques agricoles respectueuses du climat, par le biais de la politique agricole commune (PAC) ou d'autres initiatives publiques ou privées liées aux marchés du carbone. La stratégie prévoit également que la Commission élabore un cadre réglementaire pour la certification des absorptions de carbone ("crédits carbone") d'ici à la fin de 2022.

Le 16 décembre 2021, la Commission européenne a adopté une communication sur les cycles du carbone durable qui définit des actions à court et moyen terme visant à relever les défis actuels de l'agriculture carbone afin de développer ce modèle économique vert qui récompense les gestionnaires de terres pour l'adoption de pratiques conduisant à la séquestration du carbone, combinée à des avantages importants pour la biodiversité. Il examine le développement et le déploiement de solutions naturelles et technologiques de suppression du carbone, conformément aux objectifs de la stratégie forestière de l'UE, du plan d'action pour l'économie circulaire, de la vision à long terme de l'UE pour les zones rurales et de la stratégie "de la ferme à la fourchette".