Quels changements pour le secteur bancaire en Europe avec les nouvelles réglementations financières?

Quels changements pour le secteur bancaire en Europe avec les nouvelles réglementations financières?

Veuillez trouver le texte complet de l'avis en bas de cette page

 

Le CESE considère qu'il faut tirer les leçons des crises économiques et financières récentes et adopter une nouvelle approche pour une surveillance plus efficace par les autorités nationales, européennes et internationales et pour une responsabilisation accrue des établissements financiers.

Le CESE soutient les mesures ayant pour objectif de renforcer la structure du capital des banques et leur capacité à financer l'économie.

Le CESE attire l'attention sur les difficultés que soulève l'accumulation de mesures régulatrices.

Les mesures visant à renforcer la structure du capital prévoient des fonds propres plus élevés et de meilleure qualité, une meilleure couverture des risques, l'instauration d'un ratio de levier et une nouvelle approche de la liquidité.

Un retour graduel à la séparation des activités de banque commerciale de celles de banque de financement et d'investissement paraît souhaitable.

Les nouvelles obligations en matière de fonds propres pourraient avoir des conséquences néfastes pour les banques locales et les banques coopératives, plus accommodantes à l'égard des PME et des microentreprises.

Si les banques éprouvent des difficultés à mobiliser des capitaux, il sera plus difficile pour les PME d'obtenir les financements nécessaires. Il faut éviter un resserrement du crédit et une augmentation des frais bancaires. Le CESE plaide auprès de la Commission, de l'Autorité bancaire européenne (ABE) et des autorités nationales de supervision pour qu'elles garantissent que les tampons de capitaux des petites banques soient adaptés au modèle économique de celles-ci.

L’Europe ne pourra pas atteindre les objectifs de la stratégie Europe 2020, de l'Agenda numérique, de l'Europe Cloud Active ou de la Feuille de route pour l'énergie 2050 (Energy RoadMap 2050), du Small Business Act, si la part des financements destinés aux petites et moyennes entreprises est réduite, suite à l'application de nouvelles mesures prudentielles.

Le CESE invite la Commission à suivre de très près les évolutions du crédit et des frais bancaires pour les entreprises et les particuliers.

Le CESE demande aux autorités européennes d'intensifier les efforts pour que les mêmes règles prudentielles s'appliquent au niveau international avec l'objectif d'arriver à une véritable réglementation au niveau mondial.
 

Downloads

Information pack for the study group members