You are here

La consommation collaborative ou participative: un modèle de développement durable pour le XXIe siècle

Avis du CESE: La consommation collaborative ou participative: un modèle de développement durable pour le XXIe siècle

Points clés

La consommation collaborative peut, d'une part, répondre aux besoins sociaux dans les cas où elle propose une approche non commerciale et, d'autre part, contribuer en tant qu'activité lucrative à la création d'emplois, dans le respect des normes en matière de fiscalité, de sécurité, de responsabilité, de protection du consommateur et d'autres règles impératives.

Le CESE invite la Commission européenne à aborder le sujet de la consommation collaborative dans le cadre de son programme de travail et à:

  • compiler les droits et principes déjà consacrés par le droit de l'Union qui protègent les citoyens;
  • réaliser des études pertinentes pour toute action qu'il sera envisagé d'entreprendre en vue de détecter les obstacles éventuels et les problèmes à résoudre;
  • créer une base de données et d'échanges d'expériences et de bonnes pratiques en matière de consommation collaborative ou participative, qui serait accessible à tous les consommateurs;
  • lancer des campagnes de sensibilisation et d'information sur la consommation collaborative ou participative;

compte tenu des expériences engrangées, procéder à l'harmonisation des législations, concernant d'une part les questions transfrontières, et d'autre part les éléments qui apportent une valeur ajoutée européenne à cette problématique.

 

Autres avis du CESE sur le même thème:

 

Downloads

Presentation of EESC Opinion in Madrid 9.4.2014 - Programme

Presentation of EESC Opinion in Barcelona 10.4.2014 - Programme

Article presse - El Pais

Présentation de l'avis du CESE à Madrid le 9.4.2014 - Programme

Présentation de l'avis du CESE à Barcelone 10.4.2014 - Programme