Avis du CESE: Intégration des minorités – Les Roms

Avis du CESE: Intégration des minorités – Les Roms

Points-clés:

La nécessité d'un changement radical des relations entre les minorités, en particulier les Roms, et la majorité de la population, leur intégration et avec elle, l'évolution de leurs conditions socioéconomiques constituent un processus de longue haleine qui requiert une approche double:

a) à court terme, le traitement de problèmes nécessitant une action urgente;

b) la mise en œuvre de processus sur plusieurs décennies voire générations, notamment au niveau des États membres et/ou au niveau local et régional,

L'intégration des minorités, et en particulier des Roms, requiert:

  1. une plate-forme d'intervention adaptée à la situation juridique, fondée sur l'acquis, ainsi que sur les domaines d'application pertinents de la méthode ouverte de coordination (éducation, emploi, protection sociale et inclusion sociale);
  2. une stratégie politique générale de la Commission qui soit cohérente et à long terme;
  3. une coopération structurée, transparente et durable de tous les acteurs de la société civile organisée, ainsi que la promotion du développement des capacités des organisations non gouvernementales;
  4. l'implication active et responsable dans ce processus des représentants des Roms;
  5. une plate-forme institutionnalisée responsable pour la mise en œuvre pragmatique de mesures concrètes;
  6. le développement de programmes d'actions positives dans les domaines de l'éducation, de la formation et de l'emploi, et notamment du travail en tant qu'indépendant.