Présentez votre projet à l’édition 2023 du prix de la société civile du CESE consacrée à la santé mentale — dernier appel!

Le Comité économique et social européen (CESE) invite les organisations de la société civile, les personnes physiques et les entreprises privées à se porter candidates à son prix de la société civile 2023. Le délai de dépôt des candidatures est fixé au 30 septembre à 10 heures (heure de Bruxelles). Le prix, d’un montant total de 50 000 EUR, sera partagé entre cinq lauréats au maximum.

Pour cette édition, consacrée au thème de la santé mentale, le Comité cherche à récompenser des projets et initiatives à but non lucratif, créatifs et innovants qui aident les personnes souffrant de troubles mentaux et créent un environnement favorable à leur bien-être mental, que ce soit au niveau individuel ou dans le cadre d’un effort collectif.

Pour être recevables, les projets présentés doivent couvrir au moins une des thématiques énumérées dans la liste des critères d’admissibilité publiée dans les règles relatives à la 14e édition du prix de la société civile du CESE, disponibles sur la page web du Comité consacrée à l’événement.

Les projets peuvent notamment se concentrer sur la prévention des risques psychosociaux au travail, la lutte contre ceux-ci et la promotion d’une culture fondée sur la solidarité sur le lieu de travail; sur la sensibilisation des personnes présentant un risque de problèmes de santé mentale; sur la fourniture d’interventions de crise, et sur la prestation de services de santé mentale axés sur la personne.

Ils peuvent également répondre aux besoins des groupes défavorisés et des populations vieillissantes en matière de santé mentale ou promouvoir le bien-être mental des enfants et des adolescents, en abordant des questions telles que la consommation de drogues, la toxicomanie, la cyberdépendance, la violence des jeunes et le harcèlement.

Les projets axés sur le travail de proximité, visant par exemple à donner aux communautés locales les moyens d’agir, à constituer des réseaux pour la participation sur le terrain ou à mettre en place un environnement propice à la santé mentale, pourront également être retenus. L’amélioration des connaissances en matière de santé mentale et la lutte contre la stigmatisation, qui dissuade souvent les gens de chercher de l’aide, sont également des sujets acceptables.

Le prix est ouvert à toute organisation de la société civile ou entreprise privée officiellement enregistrée dans l’UE, tandis que les candidats qui participent à titre individuel doivent être citoyens de l’UE ou ressortissants de pays tiers résidant sur le territoire de l’Union.

Les projets doivent soit avoir déjà été mis en œuvre, soit être toujours en cours. Sont exclus ceux qui sont planifiés mais n’ont pas encore démarré au 30 septembre 2023. Tous les projets et initiatives doivent être menés dans l’UE et dépourvus de tout but lucratif.

La cérémonie de remise des prix aura lieu en mars 2024 à Bruxelles, lors de la Semaine de la société civile du CESE.

Pour poser votre candidature, cliquez ici.

La liste complète des conditions de participation est disponible sur notre page web.

Le CESE espère que son prix, décerné cette année pour la 14e fois, récompensera et mettra en lumière les efforts déployés jusqu’à présent par des acteurs non étatiques pour aider les personnes qui sont aux prises avec des problèmes de santé mentale. Il entend de même encourager les projets en cours et en inspirer de nouveaux, afin de souligner la contribution que ceux-ci peuvent apporter lorsqu’il s’agit d’inverser la courbe de croissance explosive que connaît cette épidémie silencieuse au sein de l’UE.

L’objectif du prix de la société civile, une initiative phare du CESE, est de sensibiliser le public à la contribution exceptionnelle que la société civile peut apporter à la création d’une identité et d’une citoyenneté européennes ainsi qu’à la promotion des valeurs communes sur lesquelles se fonde l’intégration européenne. Le prix porte chaque année sur un thème différent qui présente un intérêt particulier pour l’UE.

Downloads

Civil Society Prize 2023
Civil Society prize 2023