Le CESE examine le programme de la présidence suédoise de l’UE pour 2023

Lors de la réunion du Comité économique et social européen (CESE) organisée à Stockholm, le secrétaire d’État suédois aux affaires européennes, Christian Danielsson, a présenté l’orientation politique de la future présidence suédoise du Conseil de l’Union européenne.

Soutenir l’Ukraine et mettre l’accent sur la transition écologique et la compétitivité de l’UE: voilà quelques-uns des mots d’ordre de la présidence suédoise du Conseil de l’Union européenne, de janvier à juin 2023.

Lors de la réunion extraordinaire du bureau du CESE, tenue à Stockholm dans l’après-midi du 15 novembre 2022, la présidente du CESE, Christa Schweng, a souligné que face aux nombreux défis à venir, l’Union ne pourrait atteindre ses objectifs qu’en associant constamment les organisations de la société civile européenne.

Compte tenu des perspectives économiques bien sombres pour l’Europe, nous devons fixer des priorités correctes et claires, a-t-elle déclaré. Il est d’une importance capitale pour nos économies, nos sociétés et nos démocraties d’assurer la reprise et de soutenir les entreprises et les personnes confrontées à une forte inflation et, en particulier, à des prix de l’énergie élevés.

Le secrétaire d’État auprès de la ministre suédoise des affaires européennes, Christian Danielsson, a déclaré que l’on attendait beaucoup de la présidence suédoise et que les priorités officielles seraient publiées en décembre 2022.

Bien sûr, il importe d’afficher nos priorités, a-t-il annoncé, mais la principale tâche de la présidence sera d’assurer la présidence elle-même, en faisant avancer les dossiers et en obtenant des résultats positifs pour les citoyens, les États membres et l’Europe. Nous y consacrerons des efforts considérables.

En référence à l’agression toujours en cours contre l’Ukraine et à la flambée des prix de l’énergie, M. Danielsson a souligné le risque d’un ralentissement économique et d’une régression sociale au sein de l’Union, ajoutant que la présidence suédoise continuera d’aider l’Ukraine dans le cadre de l’aide humanitaire et se concentrera sur l’amélioration des performances et de la compétitivité de l’économie européenne, en particulier dans la perspective, l’année prochaine, du 30e anniversaire du marché intérieur.

Plus précisément, la présidence suédoise entend:

  • accélérer la transition climatique;
  • renforcer la compétitivité de l’UE pour les emplois de demain;
  • préserver les valeurs fondamentales de l’Union;
  • assurer la sécurité des citoyens européens et renforcer le rôle de l’UE dans le monde;
  • lutter contre la criminalité organisée.

Lors du séminaire organisé dans la matinée sur le thème «Perspectives et défis de la transition écologique — l’exemple du nord de la Suède», Mme Schweng a également évoqué le rôle important des organisations de la société civile dans la transition énergétique, saluant l’approche proactive et inclusive du modèle vert suédois et soulignant que la Suède avait tiré parti de la transition écologique en la considérant comme une chance à saisir plutôt que comme une menace.

Dans le même ordre d’idées, l’historien suédois des idées, professeur d’histoire environnementale et écrivain, Sverker Sörlin, a invité les institutions européennes et nationales ainsi que les citoyens à prendre toute la mesure de leurs responsabilités et à agir conséquemment pour protéger notre planète. Selon lui, il importe de faire activement participer les citoyens à la société et de sans cesse bousculer les gouvernements et en demander plus.

Downloads

EESC discusses 2023 Swedish EU presidency agenda