PDF export

Le CESE conclut son mandat en soulignant la précieuse contribution de la société civile organisée au projet européen

This page is also available in

Le 17 septembre, le Comité économique et social européen (CESE) a tenu sa cérémonie de fin de mandat à l’occasion de sa dernière session plénière avant le renouvellement de l’institution, qui aura lieu au mois d’octobre. Luca Jahier, président du CESE depuis avril 2018, a exprimé sa gratitude à l’ensemble des membres et souligné l’importance de la contribution qu’apportent au projet européen les organisations de la société civile représentées au Comité.

Hier, lors de sa session plénière de septembre, la dernière du mandat 2015-2020, le CESE a dit au revoir à 135 de ses membres actuels. En octobre, un nouveau mandat de cinq ans débutera sous une nouvelle présidence, après le renouvellement partiel des membres.

Luca Jahier, le président sortant, a fait le point sur le travail accompli au cours de son mandat, lequel avait débuté en avril 2018 par un appel en faveur d’une «rEUnaissance», la deuxième Renaissance européenne. Je continue de croire que le CESE, en tant que moteur de cette rEUnaissance, a un rôle important à jouer dans la préparation des transformations essentielles que l’UE doit engager, a déclaré M. Jahier.

Dans son dernier discours en tant que président du CESE, M. Jahier a évoqué les principales priorités de son mandat, à savoir le développement durable, le renforcement des relations entre l’UE et l’Afrique, l’élargissement de l’UE et la culture comme élément fédérateur de l’Europe. Il a également souligné la contribution que le CESE a apportée ces dernières années pour relever les défis auxquels l’UE est confrontée, par exemple en étant la première institution européenne à proposer une Union européenne de la santé. Il a exprimé l’espoir que le CESE puisse participer activement à la conférence sur l’avenir de l’Europe proposée par la Commission européenne et le Parlement européen.

Luca Jahier a clos son intervention par un avertissement: J’appelle le CESE à demeurer uni; il semble que le changement suscite des craintes, mais nous devons garder à l’esprit que ce n’est qu’en osant faire les choses différemment que l’on peut créer quelque chose de nouveau. L’Europe est à la croisée des chemins; nous devons agir rapidement, mais en veillant à ne laisser personne de côté.

Isabel Caño Aguilar, vice-présidente sortante chargée de la communication, a évoqué les défis majeurs auxquels les institutions de l’UE ont dû faire face ces dernières années, notamment les élections européennes, le renouvellement de la Commission, le Brexit et la pandémie actuelle de COVID-19, ainsi que les efforts déployés par le Comité pour moderniser et actualiser notre politique de communication. À cet égard, elle a souligné l’importante contribution des membres du CESE à la communication sur le rôle de la société civile organisée et exprimé sa ferme conviction qu’une autre Europe est possible. Les droits et aspirations des citoyens doivent être au cœur de nos travaux; l’Europe, c’est sa société civile.

Dans son discours, Milena Angelova, vice-présidente chargée du budget, a souligné quelques-unes des principales réalisations de son mandat: Nous sommes parvenus à répartir nos ressources de manière équilibrée et nous avons renforcé notre coopération avec d’autres institutions de l’Union, telles que le Parlement et le Conseil; je pense que nous laisserons un héritage positif à nos successeurs, a-t-elle déclaré.

Appui institutionnel

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, n’a pas pu assister à la session plénière, mais elle a envoyé un message vidéo saluant l’«excellent travail» accompli par le CESE au cours des cinq dernières années et sa contribution importante à la procédure législative de l’UE. Je me réjouis à la perspective de coopérer étroitement avec vous lors de la conférence sur l’avenir de l’Europe. Le CESE a un rôle important à jouer pour alimenter le débat, a-t-elle déclaré.

David Sassoli, président du Parlement européen, a également adressé un message vidéo invitant le CESE et toutes les institutions de l’UE à coopérer pour consolider leur légitimité démocratique. Il a également exprimé sa volonté de travailler plus étroitement avec le CESE afin de créer un dialogue structuré avec la société civile organisée.

Maroš Šefčovič, vice-président de la Commission européenne et commissaire chargé des relations interinstitutionnelles et de la prospective, a lui aussi fait parvenir un message vidéo dans lequel il a souligné la grande importance que la Commission attache à la voix de la société civile organisée et le rôle capital que joue le CESE en tant que point de contact avec la réalité sur le terrain.

Klára Dobrev, vice-présidente du Parlement européen, a pris la parole lors de la session plénière du CESE pour souligner que rien ne peut changer dans le monde si nous n’avons pas le soutien des citoyens; le rôle du CESE est d’entrer en contact avec la société civile organisée, avec les vrais citoyens, issus d’horizons divers et ayant chacun des besoins différents.

Giuliano da Empoli, écrivain et journaliste italien, président fondateur du groupe de réflexion Volta, s’est penché sur la manière de mieux communiquer sur le projet européen et a souligné que dans les médias sociaux, ce sont les adversaires de l’Europe et les nationalistes qui tiennent le haut du pavé, et ils utilisent des outils contemporains très sophistiqués. Il a aussi proposé de briser le tabou de la communication neutre, car la controverse et le désaccord créeront davantage d’énergie.

Prochaines étapes

Les 27, 28 et 29 octobre, le CESE tiendra la première session plénière de son nouveau mandat, qui verra l’inauguration de la nouvelle présidence et l’arrivée des nouveaux membres en remplacement de ceux dont le mandat n’a pas été renouvelé.

Conformément au système de rotation du CESE, le nouveau président, issu du groupe des employeurs, occupera le poste pendant deux ans et demi. La plénière du CESE désignera également deux vice-présidents, choisis parmi les deux autres groupes sur une base rotative: l’un, du groupe des travailleurs, sera responsable du budget, et l’autre, du groupe «Diversité Europe», sera chargé de la communication.

Le nouveau président sera responsable du bon déroulement des travaux du Comité et représentera le CESE dans ses relations avec l’extérieur.

Downloads

EESC concludes its term of office emphasising the valuable contribution of organised civil society to the European project

El CESE concluye su mandato haciendo hincapié en la valiosa contribución de la sociedad civil organizada al proyecto europeo

PR 24 - Il CESE conclude il suo mandato sottolineando il prezioso contributo della società civile organizzata al progetto europeo

PR 24 - ЕИСК приключва мандата си, като подчертава ценния принос на организираното гражданско общество към европейския проект.

PR 24 -Le CESE conclut son mandat en soulignant la précieuse contribution de la société civile organisée au projet européen

See also