Un marché unique pour tous (avis exploratoire à la demande de la présidence croate)

This page is also available in

Avis du CESE: Un marché unique pour tous (avis exploratoire à la demande de la présidence croate)

Synthèse

Le CESE

  • a la conviction qu’il n’est de perspectives d’avenir pour le marché unique que reposant sur le mariage d’une base économique solide et d’une dimension sociale forte;
  • estime qu’une nouvelle approche du marché unique, intégrée et tournée vers l’avenir, portant sur l'ensemble des politiques concernées et visant la suppression des obstacles injustifiables, sans que de nouveaux ne soient créés, doit nécessairement être axée sur les citoyens, les consommateurs, les travailleurs et les entreprises;
  • estime que des efforts importants doivent être consentis pour relever le niveau de la culture numérique et faire mieux comprendre les risques et les possibilités liés à la gestion des données, en permettant aux citoyens de participer à des processus décisionnels;
  • souligne que la dimension internationale du marché unique doit être accentuée dans le cadre du pacte vert pour l’Europe. La surveillance du marché doit être intensifiée pour empêcher que des produits qui sont illégaux ou contrefaits, ou qui ne respectent pas les normes environnementales, sociales et de sécurité, n’entrent sur le marché européen;
  • demande instamment que le système européen de normalisation technique soit renforcé, ce qui est essentiel pour le marché unique;
  • demande que les intérêts des consommateurs soient respectés dans le cadre du programme REFIT, dans le monde numérique et en matière de sécurité des biens et des services, et d’intensifier les mesures visant à réduire la précarité énergétique et la pauvreté sous l'angle de la consommation, en garantissant à tous en Europe l’accès aux produits alimentaires, aux médicaments et aux services essentiels;
  • est d’avis que des conditions équitables doivent être mises en place pour permettre aux travailleurs d’exercer une réelle liberté de circuler, de s’établir et de travailler dans l’ensemble du marché unique, en particulier dans les régions frontalières.

Pour plus d'informations veuillez contacter le secrétariat de la section INT