Stratégie de l’hydrogène (communication)

EESC opinion: Stratégie de l’hydrogène (communication)

Points clés

Le Comité économique et social européen soutient la stratégie de la Commission européenne visant à créer un environnement propice pour accroître l’offre et la demande d’hydrogène pour une économie climatiquement neutre. Il souligne (au paragraphe 1.2 de son avis) que la priorité doit être donnée à l’hydrogène propre, y compris dans le cadre de l’Alliance européenne de l’hydrogène, en tant que seule option compatible avec les objectifs de neutralité climatique.

Le CESE rappelle qu’en raison de son coût de production et de transport élevé, l’hydrogène propre devrait être utilisé dans les seuls cas où d’autres options existantes de décarbonation ne sont pas possibles, comme dans «les secteurs difficiles à réduire» ou certaines applications très spécifiques des secteurs du transport et du bâtiment (paragraphe 1.4). Le CESE souligne que pour permettre l’essor de l’hydrogène propre, les fonds européens ne devraient pas subventionner les énergies fossiles et il invite la Commission à appliquer le principe «Ne pas nuire» («Do no harm») à tous les financements publics au titre du CFP, d’InvestEU, du fonds de relance de l’UE et des aides d’État (paragraphe 1.5).

Le CESE demande à ce que les citoyens de l’Union soient davantage associés à ce processus par le biais d’une consultation et d’une participation directes et représentatives (paragraphe 1.6) et fait valoir la nécessité de prévoir des ressources budgétaires suffisantes pour l’énergie propre dans le cadre du programme Horizon Europe et du Conseil européen de l’innovation (EIC) (paragraphe 1.10).