Révision du règlement relatif au RTE-T et aux corridors de fret ferroviaire

EESC opinion: Révision du règlement relatif au RTE-T et aux corridors de fret ferroviaire

Points clés:

  • Le CESE accueille favorablement la proposition à l’examen, étant donné que l’adoption du règlement sur le réseau transeuropéen de transport (RTE-T) en vigueur remonte à 2013 et qu’il était donc grand temps de proposer un nouveau cadre, mis à jour, qui soit adapté au contexte politique actuel et mette à profit les leçons que l’on a pu tirer du texte qui est aujourd’hui d’application. Ainsi, le règlement sur le RTE-T, tel que mis à jour, fournira, en matière d’infrastructures, la base nécessaire pour parvenir à atteindre les objectifs que la Commission a repris dans le pacte vert, la stratégie de mobilité durable et intelligente et le plan d’action pour le rail. En outre, affectée de lourds retards, la mise en œuvre du RTE-T au titre du règlement afférent en vigueur ne s’est pas avérée satisfaisante, de sorte que le Comité porte un jugement positif sur le renforcement des règles concernant la réalisation de ce réseau.
  • De même, le CESE estime bienvenu que l’accent soit mis sur les corridors européens comme moyen d’encourager un transport efficace, ainsi que la multimodalité, et il fait part de son approbation quant au mécanisme de suivi vigoureux qui est prévu, de même qu’au rôle accru qui est donné aux coordonnateurs européens.
  • Le CESE se réjouit que la proposition accorde beaucoup de prix à la cohésion dans la mise en œuvre du réseau et fait observer que cet impératif implique d’assurer connectivité et accessibilité au bénéfice de toutes les régions de l’Union européenne, pour le transport de passagers comme de marchandises, ainsi que de réaliser une coordination et des interconnexions efficaces entre, respectivement, le trafic à longue distance et à l’échelle régionale et locale, ainsi que les déplacements dans les nœuds urbains.