Les femmes entrepreneurs

This page is also available in

Avis du CESE: Les femmes entrepreneurs

Points clés

Le présent avis formule quatre propositions concrètes clés comportant des interventions stratégiques visant à promouvoir et à développer l'entrepreneuriat des femmes afin d'appuyer une croissance durable en Europe.:

  • Créer un Office européen de l'entreprise féminine  au sein de la Commission européenne et des ministères compétents (de préférence pas les ministères de l'égalité entre les femmes et les hommes, afin de faire la distinction entre les activités économiques et les responsabilités en matière d'égalité entre les femmes et les hommes) à l’échelon des États membres, sans mettre en place de structures entièrement nouvelles.
  • Nommer un directeur, représentant spécial ou haut représentant chargé de la création d’entreprise des femmes au sein de la Commission européenne et des ministères des États membres en charge des entreprises, doté d’un rôle transversal, pour sensibiliser aux avantages économiques qu’apporte le fait d'encourager davantage de femmes à créer et développer une entreprise.
  • Recueillir des données et produire des mises à jour annuelles en matière de politique et de recherche sur les entreprises détenues par des femmes dans l'ensemble de l’Europe
  • Assurer l'application de la législation actuelle dans le domaine de l'égalité hommes/femmes. Il conviendrait, à cet égard, de s'efforcer tout particulièrement de garantir que l'affectation des ressources et des fonds fasse l'objet d'une analyse par genre.

Outre ces propositions spécifiques, le Comité recommande de créer un environnement propice aux femmes entrepreneurs par la mise en œuvre des mesures suivantes:

  • inclure les hommes dans les débats et la communication;
  • supprimer les stéréotypes liés à l'identité sexuelle, en particulier dans l'enseignement et les parcours de carrière;
  • favoriser des études universitaires susceptibles de mener à de nouvelles créations d'entreprises pour les femmes;
  • garantir un accès équitable aux financements et aux ressources, avec des conditions égales;
  • améliorer la protection sociale des indépendants.