Intelligence artificielle pour l'Europe (Communication)

This page is also available in

Avis du CESE: Intelligence artificielle pour l'Europe (Communication)

Synthèse

Le CESE estime que l’IA et l’automatisation recèlent un énorme potentiel d’amélioration de la société européenne en matière d’innovation et de transformation positive, mais qu’elles suscitent également des enjeux, des risques et des préoccupations.

Dans son avis, le CESE:

  • souhaite collaborer avec les institutions européennes dans le cadre de l’analyse et de l’évaluation de toute la législation de l’UE portant sur la responsabilité des producteurs, la sécurité des produits et la responsabilité civile;
  • souscrit à l’objectif de renforcer les capacités industrielles et technologiques de l’UE en vue de diffuser l’IA dans l’ensemble du marché intérieur;
  • estime que pour relever le défi de la compétitivité mondiale, il est indispensable que l’IA soit accessible au plus grand nombre possible d’acteurs;
  • est d'avis que la Commission européenne et les États membres devraient travailler de concert à élaborer des lignes directrices sur l’éthique de l’IA, en associant à cet effort toutes les parties prenantes concernées des secteurs public et privé;
  • suggère la mise au point, à l’échelle européenne, d’un cadre juridique clair, harmonisé et contraignant afin de réglementer correctement l’IA et d’actualiser la réglementation existante touchée par l’IA;
  • souligne le rôle des programmes de formation pour protéger les travailleurs européens dans un environnement qui est en train d’être profondément modifié par l’émergence progressive de l’IA.

Pour plus d'informations veuillez contacter le secrétariat de la section INT