Développer l’Intelligence Artificielle dans les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) européennes

EESC opinion: Développer l’Intelligence Artificielle dans les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) européennes

Points clé

Le CESE:

  • rappelle d'une part, que les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) se saisiront de l’intelligence artificielle (IA) à proportion de sa fiabilité, son inclusivité et sa durabilité, et si elle s’inscrit dans un schéma économique et social respectueux de l’environnement, et, d'autre part, que le respect des droits fondamentaux et sociaux, et le renforcement des exigences de transparence favoriseront la confiance et l’appropriation de l’IA par l’ensemble des citoyens et des MPME;
  • souligne que les indépendants et les MPME ont un rôle essentiel à jouer dans la transition numérique et écologique de l’UE, et qu'elles doivent donc se voir offrir un accès égal à l’IA sous peine de priver l’Europe de ses plus précieuses ressources économiques, sociales et humaines;
  • constate que malgré leur agilité, les MPME soucieuses de transformation numérique se heurtent à d’importantes difficultés internes et externes: coûts, manque d’infrastructures à haut débit dans certains territoires, accès aux financements, ressources humaines, information, formation etc;
  • appelle à munir les MPME, d'un côté, d’outils simples et de financements accessibles qui les aideront à intégrer cette technologie coûteuse et néanmoins indispensable pour préserver, voire renforcer, leur compétitivité, et d'un autre côté, d'un accès aux données de qualité et en quantité suffisante, ainsi que à l’expérimentation grandeur nature;
  • considère qu’un accompagnement efficace des MPME dans leur appropriation de l’IA requiert une volonté politique forte à tous les échelons, une collaboration étroite avec tous les acteurs de la société civile organisée et un dialogue social de qualité dans les États membres, et qu'un soutien adapté et ciblé, ainsi qu’une législation intelligente et inclusive, sont des éléments essentiels pour garantir la sécurité juridique et la confiance;
  • recommande la diffusion rapide à tous les acteurs concernés et, en priorité, aux chefs d’entreprise de l’outil pédagogique que représente la «boîte à outils» figurant dans l’étude publiée par le CESE à ce sujet et décrivant les différentes étapes de l’utilisation de l’IA par les MPME.

Pour plus d'informations veuillez contacter le secrétariat de la section INT