Commerce agricole/sécurité alimentaire

EESC opinion: Commerce agricole/sécurité alimentaire

Points clés:

Le commerce de produits agricoles fait souvent l’objet de controverses dans les débats de la société civile, du fait qu'il peut avoir des effets très divers, susceptibles de déboucher sur des situations de dépendance indésirables. Figurant en tête du classement mondial tant pour les exportations de produits agricoles, devant les États-Unis, le Brésil, la Chine et le Canada, que pour leurs importations, devant les États-Unis, la Chine, le Japon et la Russie, l'Union européenne est investie d'une responsabilité, à double titre et de manière croissante, concernant la situation de la planète dans le domaine de l'alimentation et de sa sécurité alimentaire. Le CESE salue les progrès qui ont été effectués dans la cohérence imprimée à la structuration de la politique de l'UE en matière d'agriculture et de développement. Cette bonne articulation constitue, à son estime, le préalable obligé pour que les rôles respectifs du commerce et du développement soient abordés d'une manière durable.

Les réglementations encadrant les échanges mondiaux de produits agricoles trouvent principalement leur origine dans les différences entre pays en ce qui concerne les procédures de protection des consommateurs et de la santé. En ce qui concerne les importations dans l’UE, les certificats exigibles devraient s'appuyer sur les normes européennes. En cas d'échec des négociations multilatérales menées dans le cadre de l'OMC, il convient de se ménager des succès au niveau bilatéral.

 

Blogs pertinents:

 

Downloads

Agricultural trade statistics