Avis du CESE: Reconnaissance des qualifications professionnelles

This page is also available in

Avis du CESE: Reconnaissance des qualifications professionnelles

Points clés

Le Comité économique et social européen (CESE) se félicite de la nouvelle proposition visant à consolider et à simplifier le cadre juridique de la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles. Il s'agit d'une proposition opportune et d'une vaste portée. Tout système de reconnaissance des qualifications professionnelles doit reposer sur le soutien actif et l'implication des associations professionnelles concernées et des partenaires sociaux. Le nouveau système proposé n'offre pas de garanties à ce niveau. Le CESE propose donc d'apporter des modifications à la proposition de directive afin de préserver ce principe.

Il est essentiel que les consommateurs et les citoyens en général aient confiance en la qualité des services proposés par les professionnels migrants au même titre que par les professionnels nationaux. La proposition de directive ne traite pas suffisamment des problèmes inhérents à la prestation d'un service de qualité pour le consommateur.

Le CESE recommande également que la Commission européenne prête attention à la nécessité de cohérence des politiques au croisement des politiques de l'enseignement, du marché du travail et du marché intérieur. Le nouveau système permet aux associations professionnelles européennes de proposer des plateformes européennes communes pour la reconnaissance des qualifications professionnelles. Le CESE estime très positif que cette possibilité soit présente dans la proposition de directive, mais regrette que cette dernière ne précise pas suffisamment les critères de soumission de telles propositions. Le CESE propose de définir ces critères.