Avis du CESE: Promouvoir la mobilité des jeunes à des fins d'apprentissage

This page is also available in

Avis du CESE: Promouvoir la mobilité des jeunes à des fins d'apprentissage

Points clés

Le CESE soutient pleinement les efforts fournis par la Commission européenne pour promouvoir la mobilité des jeunes à des fins d'apprentissage.

Les objectifs en matière de mobilité d'apprentissage ne pourront être atteints que grâce à une coopération et des efforts généralisés impliquant tous les niveaux.

Il convient d'expliquer plus clairement et de mettre en exergue le lien entre la mobilité d'apprentissage et l'employabilité.

Il importe de promouvoir la mobilité des jeunes européens pour préserver la compétitivité de l'Europe. Simultanément, de sérieux efforts doivent être consentis pour éviter une fuite des cerveaux hors d'Europe et pour rendre celle-ci attrayante non seulement aux yeux des scientifiques d'origine européenne, mais aussi de ceux qui proviennent de pays tiers.

Afin d'améliorer les financements disponibles, l'UE devrait mobiliser l'ensemble des mécanismes et des partenaires dont elle dispose et intégrer la mobilité dans l'ensemble des politiques concernées.

L'ensemble des programmes de mobilité devraient souscrire à la charte européenne de qualité pour la mobilité et il conviendrait de procéder à une réforme des programmes de mobilité existants afin de simplifier les procédures.

L'engagement dans le domaine de la mobilité devrait se traduire par un critère de référence ambitieux en matière de mobilité, inscrit dans le nouveau cadre pour la coopération européenne dans le domaine de l'éducation et de la formation.

Il conviendrait de lancer, au niveau européen, un portail internet unique sur lequel on trouverait aisément toutes les données relatives aux programmes paneuropéens de mobilité d'apprentissage.

Pour promouvoir la mobilité d'apprentissage, il y a lieu de donner la priorité à l'enseignement des langues dans les programmes des établissements d'enseignement et de formation de tous niveaux.