You are here

La situation économique et sociale des jeunes dans la région euro-méditerranéenne

La situation économique et sociale des jeunes dans la région euro-méditerranéenne

Le rapport d'information sur La situation économique et sociale des jeunes dans la région euro-méditerranéenne constitue la contribution du CESE à l'édition 2014 du Sommet euro-méditerranéen des conseils économiques et sociaux.

Cette thématique a été choisie en raison du rôle crucial que jouent les jeunes dans cette région depuis le printemps arabe, et qu'ils continueront à jouer dans les années à venir comme l'indique notamment la structure démographique des sociétés des pays arabophones méditerranéens. Ces structures démographiques représenteront, dans les années à venir, un défi majeur pour les gouvernements comme pour les sociétés car les estimations indiquent qu'au moins deux millions d'emplois devront être créés chaque année au cours de la prochaine décennie, et ce uniquement pour maintenir les niveaux d'emploi actuels. Si l'on ne parvient pas à créer ces emplois, des tensions économiques et sociales pourraient de nouveau embraser les rues.

Le rapport d'information s'efforcera d'adopter une approche globale pour analyser la situation des jeunes tant dans le Nord que dans le Sud de la région. Il n'examinera pas uniquement le marché de l'emploi, mais aussi des questions plus générales qui concernent les jeunes en-dehors de leur travail: la manière dont ils se perçoivent eux-mêmes, leur vision politique et sociale de l'avenir, leurs modalités de vie, ce qu'ils pensent de la génération de leurs parents et de leurs ancêtres, mais aussi comment ils voient leur région et le rôle qu'elle joue dans un contexte mondialisé.

Une nouvelle impulsion a été donnée à ce travail par la demande spécifique adressée conformément aux priorités de l'UpM par le secrétariat de celle-ci au CESE, afin qu'il élabore un rapport consacré aux jeunes en vue du prochain sommet. On examine la possibilité d'organiser un séminaire conjoint avec le CES jordanien auquel prendraient part des organisations de la société civile qui travaillent avec les jeunes en Jordanie.