Le CESE lance sa page consacrée à «La société civile face à la COVID-19»

This page is also available in

Le Comité économique et social européen (CESE) témoigne de l’engagement de ses membres sur le terrain face à la crise du coronavirus en ouvrant officiellement une page spéciale sur son site internet.

La nouvelle page spéciale du site du CESE, baptisée «Témoignages de la société civile face à la COVID-19», rassemble une cinquantaine de récits de reprise, de solidarité et d’actions concrètes face à l’épidémie de coronavirus. Lancée le 2 juillet 2020, elle présente des initiatives de terrain lancées par des membres du CESE, par l’intermédiaire de leurs organisations nationales dans leurs États membres respectifs, pour faire face à la crise provoquée par la pandémie de COVID-19.

Isabel Caño Aguilar, vice-présidente du CESE chargée de la communication à l’origine de ce projet, a déclaré: Le CESE a suivi de près l’évolution de la pandémie, exprimant sa profonde solidarité avec les victimes du coronavirus et leurs familles. Ce que nous faisons maintenant, c’est montrer l’engagement quotidien de nos membres sur le terrain et les mesures prises pour faire face aux conséquences.

Dans le message d’accueil qu’elle adresse aux lecteurs de cette nouvelle page web, elle explique, plus précisément, que celle-ci est consacrée au travail que le CESE, ses membres et les organisations de la société civile qui y sont représentées, effectuent pour sortir de la crise et préparer l’avenir. Dans nos hôpitaux, nos pays, nos villes et nos campagnes, des femmes et des hommes, toujours anonymes, ont inlassablement conjugué leurs efforts pour surmonter cette crise. À cet égard, il est important de souligner que la société civile organisée est un acteur essentiel dans la lutte contre la pandémie, ainsi qu’un acteur clef de la reprise.

Les témoignages des membres du CESE couvrent un large éventail de sujets: les travailleurs, les entreprises et le dialogue social, mais aussi l’agriculture, la santé, les transports, l’environnement, les consommateurs, l’égalité des droits, la jeunesse, la famille et les personnes âgées.

Alberto Mazzola, du groupe des employeurs, a par exemple attiré l’attention sur le soutien logistique fourni par les chemins de fer italiens, Ferrovie dello Stato, qui ont assuré un service minimum pendant toute la crise et ont transporté gratuitement les professionnels de la santé.

Représentant le groupe des travailleurs, Dorthe Andersen a expliqué comment la Confédération des syndicats danois est parvenue à conclure un accord tripartite avec le gouvernement national sur la formation professionnelle des jeunes.

Membre du groupe «Diversité Europe», Christiane Basset a lancé, par l’intermédiaire de l’Union nationale des associations familiales (UNAF), un service innovant de médiation pour les aidants familiaux confrontés à un nombre accru de conflits durant la pandémie.

Le mini-site comprend également une section intitulée «Le CESE prépare l’avenir», mettant en lumière toutes les initiatives et actions entreprises par le CESE en réaction à la crise, ainsi qu’une référence au prix de la solidarité civile, dont l’édition unique sera lancée au second semestre 2020 et remplacera cette année le prix de la société civile du CESE.

Dans le contexte de la campagne «Européens contre le COVID-19», les témoignages du CESE concernant les initiatives prises sur le terrain en réponse à la crise seront partagés avec les autres institutions de l’UE et publiées sur le site internet du Parlement européen, l’institution à l’origine d’une campagne lancée en mai pour rendre hommage à tous les Européens qui ont lutté activement contre la pandémie.

Downloads

Le CESE lance sa page consacrée à «La société civile face à la COVID-19»