Développement de mesures pour protéger les droits des personnes handicapées pendant la crise du COVID-19

Ioannis VARDAKASTANIS
Conférence nationale des personnes handicapées – Grèce et Forum européen des personnes handicapées (FEPH)

Ioannis Vardakastanis, vice-président du groupe III du CESE (Diversité Europe), en sa qualité de président du Forum européen des personnes handicapées (FEPH), a participé très activement à la défense des droits des personnes handicapées et de leurs familles pendant la crise de la COVID-19.

Plus concrètement:

  • Le 15 avril, M. Vardakastanis a envoyé aux présidents du Conseil européen, de l’Eurogroupe, du Parlement européen, de la Banque centrale européenne, de la Banque européenne d’investissement, du Comité européen des régions et du Comité économique et social européen, ainsi qu’à l’ensemble des chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne, à tous les membres du Parlement européen et à la commissaire européenne chargée de l’égalité, Helena Dalli, une lettre dans laquelle il proposait que des mesures soient prises par les dirigeants de l’UE en vue d’une stratégie de réaction et de relance face à la COVID-19 qui tienne pleinement compte du handicap, de manière à rendre l’Europe plus inclusive.
  • Le 29 avril, il a participé, par visioconférence, avec Mme Dalli, les commissaires européens Nicolas Schmit et Stella Kyriakides, ainsi que des représentants d’organisations de la société civile, à un échange de haut niveau sur l’impact de la COVID-19 sur les services sociaux européens, organisé et animé par la vice-présidente de la Commission européenne, Dubravka Šuica. Il a souligné que «les mesures adoptées par les gouvernements conduiront à l’exclusion, à l’isolement et à la marginalisation, et aggraveront la pauvreté et l’exclusion sociale, qui sont déjà dramatiques. Avant la crise, près de 30 % des personnes handicapées étaient exposées au risque de pauvreté. Qui peut dire combien vivront dans la précarité après la crise de la COVID-19?»
  • Le 30 avril, M. Vardakastanis est intervenu lors d’une réunion en ligne organisée par le bureau de l’intergroupe «Handicap» du Parlement européen, portant sur «L’incidence de l’épidémie de COVID-19 sur les personnes handicapées», à laquelle Mme Dalli a également participé. Dans son allocution d’ouverture, il a fait remarquer que «l’actuelle crise de la COVID-19 a eu des répercussions dramatiques sur les personnes handicapées. La négligence et l’exclusion les mettent en danger, et cette situation risque de perdurer. De nombreux gouvernements et autorités, y compris les institutions de l’UE, ont oublié les personnes handicapées dans les mesures d’urgence et les plans de relance qu’ils ont décidé d’élaborer».

Work organisation